Gambie: Le président Adama Barrow lance sa formation politique

Le président gambien Adama Barrow lance son propre parti. Le National People's Party a été enregistré mardi 31 décembre auprès de la Commission électorale.

Pour Adama Barrow, le National People's Party est d'abord un moyen de s'affranchir de la pression du Parti démocrate uni, l'UDP. Les relations du président gambien avec son ancien parti se sont nettement détériorées depuis un an.

En mai dernier, Adama Barrow fait part de son souhait d'aller jusqu'au bout de son mandat présidentiel, prévu en 2021. Une partie de la coalition politique qui l'a porté au pouvoir accepte ce principe, à l'exception notable de l'UDP.

Pour ce parti, le plus important de Gambie, Adama Barrow ne respecte pas son engagement initial d'organiser une nouvelle élection présidentielle fin 2019. Un scrutin auquel il n'est d'ailleurs pas censé participer.

Le bras de fer entre le président gambien et son ancien parti s'est alors poursuivi dans la rue. Il y a deux semaines, des milliers de manifestants ont défilé dans la capitale gambienne pour réclamer son départ. Un appel visiblement ignoré par Adama Barrow.

Avec son nouveau parti politique, le chef de l'État gambien pourra se présenter sous ses propres couleurs lors des prochaines échéances électorales.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.