Maroc: Spécial fin d'année - Aziz Samsaoui, ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne

Quand Aziz Samsaoui est arrivé à Jaén dans les années 90 pour poursuivre ses études en ingénierie mécanique, la musique n'était à cette époque-là qu'un violon d'Ingres pour ce natif de Tétouan.

Des années plus tard, cet artiste doublé d'un producteur devient une référence en Andalousie voire dans la péninsule Ibérique, quand il s'agit d'explorer les profondeurs de ces mélodies séculaires et leurs instruments à cordes.

Sa passion pour cet univers musical n'est pas le fruit du hasard. Tout jeune, l'artiste en herbe intègre le conservatoire de la musique andalouse à Tétouan pour apprendre à jouer au luth et à déchiffrer le répertoire de ce registre musical. Il ne tarda pas à intégrer l'orchestre des jeunes de cette école. Des années plus tard, et fort de ses expériences enrichissantes et de ses multiples participations à des manifestations régionales et européennes sur la musique ancestrale, Samsaoui présente aux autorités de Grenade son projet culturel qui ne manqua pas de séduire.

Ainsi naquit le Festival des musiques anciennes de Grenade en 2016 sous la houlette de l'artiste marocain

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.