Congo-Brazzaville: Paiement de la dette intérieure - Une société béninoise inscrit son premier titre

Dans le cadre de l'apurement de sa dette intérieure la République du Congo a décidé de procéder par la titrisation, un processus consistant à émettre des certificats spéciaux de créances négociables à destination des créanciers. C'est dans cette optique que s'inscrit la remise des certificats au ministère des Finances et du budget par la société SGI-Bénin, le 31 décembre à Brazzaville.

Les documents remis par la directrice générale de cette société, Sakinatou Sidi, ont été réceptionnés par la ministre du Plan, Olga Ghislaine Ingrid Ebouka-Babackas au nom de son homologue des Finances.

« Ces certificats vous seront remis avec tous les documents relatifs à leur gestion, afin de faciliter la tâche à vos services compétents. Un outil de gestion électronique a été implanté au Trésor public pour son exploitation dans le cadre de la gestion des certificats », a indiqué la directrice générale de SGI-Bénin.

Cette dernière a, par ailleurs, souligné que ces certificats étaient sécurisés. « Cette feuille qui a l'air simple contient des codes que seul l'arrangeur que nous sommes, peut déceler en vue de son authentification. Négociables, ils peuvent être cédés et rachetés autant de fois que les bénéficiaires le désirent », a-t-elle ajouté.

Le montant de la dette à apurer et confier à cette institution est de trois cent soixante milliards francs CFA. Il s'agit de la tranche initiale de la dette domestique auditée pour la période 2014-2016. « Le gouvernement s'engage à apurer le montant validé sur un échéancier de sept ans », a déclaré la ministre du Plan relevant que ces certificats peuvent être escomptés ou rachetés par des investisseurs nationaux, régionaux ou internationaux moyennant une décote, afin de permettre aux opérateurs économiques de disposer des fonds nécessaires à la relance de leurs activités, sans attendre l'échéance de remboursement.

Soulignons qu'à partir de la semaine prochaine, une liste des entreprises et des personnes physiques sera affichée au Trésor public. Après vérification, les concernés pourront enfin récupérer les certificats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.