Cameroun: Semences olympiques - Fin de la 58e séquence

Sur la route de la célébration du 20e anniversaire s'est organisé ce tournoi intermédiaire récemment à Yaoundé.

Quatre jours. C'est le temps qu'aura duré la 58e séquence du tournoi Semences olympiques. Le centre technique de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) à Yaoundé a servi de cadre à cette compétition qui s'est achevée le 29 décembre dernier. C'est ainsi que dans la catégorie étoiles -U8, Abou Manager a dominé Apejes par 3 buts à 0.

Chez les poussins -U10, Grassfield a vaincu Semences olympiques (1-0). Grassfield a également pris le dessus sur Kader France (1-0) chez les benjamins -U12. L'unique victoire enregistrée par Semences olympiques a eu lieu contre Espoir du Caire par 2 buts à 0 chez les minimes -U15. Et enfin, il aura fallu attendre la fatidique épreuve des tirs au but pour voir Apejes vaincre New Generation par 3-1. A l'issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient à 1-1.

Ce sont 21 équipes venues de divers centres de formation qui ont participé à ce tournoi, lancé au lendemain de la fête de Noël, le 26 décembre dernier. Ils étaient près de 200 enfants à participer à cette première articulation dont l'apothéose est prévue en juillet prochain, lors de la célébration des 20 ans de ce tournoi qui n'aura jamais connu d'interruption depuis son lancement. Semences olympiques, Espoir du Caire et Apejes ont aligné les équipes dans les cinq catégories. Alors que Grassfield était représenté dans deux (poussins et benjamins), comme Abou Manager (étoiles et minimes). Et enfin, Kader France uniquement chez les benjamins et New Generation, chez les cadets.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.