Congo-Brazzaville: Disparittion - François Ibahi-Bahis s'en est allé

Ancien journaliste sportif à Radio Congo et Télé Congo, François Ibahi-Bahis est décédé le 29 décembre des suites d'une longue maladie.

C'est en 2007 qu'Ibahi-Bahis s'et s'éloigné du micro et de la caméra à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC) qui l'a contraint à l'immobilisme. Malheureusement, il n'a pu retrouver la plénitude de ses capacités physiques jusqu'au jour fatidique du 29 décembre.

Ibahi-Bahis est venu au journalisme presque par hasard. Vendeur des journaux Mweti à Dolisie, il s'est fait remarquer dans la ville de l'or vert en imitant son modèle, le regretté Jean Gilbert Foutou, journaliste sportif émérite dont l'expression captivait les auditeurs de Radio Congo à l'époque.

En commentant les matchs de mwana foot sur les terrains sablonneux de Dolisie, Ibahi-Bahis s'est fait un nom. Sans le savoir, il a balisé un chemin qui l'a amené vers les médias nationaux. Lors d'une retransmission en directe d'un match de football à Dolisie, sous la pression du public local, les reporters de Radio Congo ont cédé le micro à Ibahi-Bahis qui n'a pas raté l'aubaine. Ses commentaires ont épaté et fait sensation. Le service des sports de Radio Congo a décidé alors de le prendre d'abord comme correspondant sportif. Il a rempli à merveille cette tâche.

On a décidé de le faire venir à Brazzaville. C'est ainsi l'autodidacte Ibahi-Bahis est devenu un journaliste sportif respecté dans le pays. Il fut aussi correspondant sportif de la Radio Africa n°1 et retransmettait souvent les matchs du Congo sur la Radio panafricaine. Ibahi-Bahis qui a longtemps lutté contre la maladie est décédé presque oublié par tous. Adieu Ibahi-Bahis que la terre te soit légère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.