Sénégal: Pour son développement, Porokhane sollicite les mourides vivant à l'étranger

Porokhane — Mamadou Ba, le premier adjoint du maire de Porokhane, invite les Sénégalais vivant à l'étranger, ceux d'entre eux faisant partie de la communauté mouride surtout, à venir en aide à cette commune située dans la région de Kaolack (centre).

"Nous lançons un appel à la diaspora et aux fidèles mourides. Ce serait bon que nous puissions être en contact avec eux pour voir ce qu'ils peuvent faire pour la commune", a dit M. Ba dans un entretien avec l'APS.

Selon l'élu local, la mairie de Porokhane a pris la décision de faire appel aux Sénégalais vivant à l'étranger, à ceux d'entre eux faisant partie de la communauté mouride surtout, dans la mesure où il s'agit de "la ville de Mame Diarra Bousso", la mère de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur de la confrérie des mourides.

La mairie recourt également à la coopération décentralisée pour bénéficier du soutien des villes d'autres pays, a-t-il dit, rappelant que cette commune recevant chaque année des milliers de visiteurs pour le pèlerinage dédié à Mame Diarra Bousso veut s'enrichir de trois nouveaux postes de santé.

"Le maire a récemment fait une visite fructueuse en France, d'où il a ramené un corbillard, un camion de ramassage des ordures et une ambulance destinée au poste de santé", a ajouté Mamadou Ba.

La commune de Porokhane était "complètement enclavée et n'avait qu'une seule route, celle qui la reliait à la commune de Nioro du Rip.

Mais avec le PUMA (Programme d'urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers), que le président de la République a mis en place, nous avons bénéficié de 36 kilomètres de route", s'est réjoui M. Ba.

"Aujourd'hui, les populations peuvent se déplacer à tout moment, ce qui n'était pas possible dans certains villages de la commune.

Malgré ces efforts notables, notre commune rencontre d'énormes difficultés", a-t-il souligné, rappelant que Porokhane a bénéficié d'un "fonds de concours" alloué par l'Etat.

L'esplanade de l'hôtel de ville et "un réseau routier interne" ont été construits grâce au programme gouvernemental de modernisation des cités religieuses, selon M. Ba.

Toutefois, l'aide apportée à cette collectivité territoriale par les pouvoirs publics doit être soutenue, car Porokhane est l'une des communes les plus peuplées du département de Nioro du Rip, avec quelque 45 mille habitants vivant dans 60 villages, selon le premier adjoint du maire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.