Congo-Brazzaville: Les immortelles chansons d'Afrique - Ils nous ont quittés en janvier !

Janvier, mois des vœux, est devenu au fil des années le mois de requiem dans la sphère musicale des deux Congo. De Manuel Mayungu d'Oliveira à Master Mwana Congo, en passant par Mpongo love, Nino Malapet ou Pamelo Mounk'A voici les monstres sacrés de la musique qui ont tiré leur révérence. Une liste non exhaustive concoctée avec la collaboration de la Maison culturelle Biso na Biso.

Manuel Mayungu d'Oliveira

L'auteur de la célèbre chanson chérie bondowé, Manuel Mayungu d'Oliveira est décédé le 12 janvier 1988 à l'âge de 73 ans à Luanda (Angola). Les causes de sa mort n'ont pas été clarifiées. Certaines sources parlent d'un empoisonnement. Guitariste et chanteur, Manuel d'Oliveira a fortement marqué l'histoire de la musique congolaise moderne avec son groupe San Salvador qu'il créa à Matadi en 1944.

Mpongo love

Né Mpongo Landu, chanteuse a la voix d'or. Elle a marqué de son empreinte l'histoire de la musique congolaise moderne. Le 15 janvier 1990, elle décède à l'âge de 34 ans. Ndaya est compté parmi ses tubes à succès.

Empompo Loway

Saxophoniste et arrangeur de renom. Son talent de chanteur a été révélé dans les années 1980 lorsqu'il créa son groupe Tiers Monde Coopération. Il a tiré sa révérence le 21 janvier 1990. Zunguluke est l'un de ses titres majeurs.

Pamelo Mounk'A

Atteint de diabète depuis 1988, l'artiste en a succombé le 14 janvier 1996 à Brazzaville à l'âge de 51 ans. Né Yvon Bemba Bingui à l'état civil, Pamelo Mounk'A a été le chantre de l'amour, la nature et des faits divers dont nous sommes soit témoins, soit victimes. Il a laissé un répertoire musical d'une soixantaine de chansons. Pamelo a été plus d'une fois N° 1 africain.

Roland Bienvenu Faignond

Créateur de l'orchestre Bana poto-poto, Roland bienvenu Faignond est mort le 10 janvier 2004. Sa chanson Mâ Gabi continue à émerveiller et à faire danser les amateurs de la musique.

Dieudonné Nino Malapet

Figure emblématique des deux Congo, Nono Malapet est mort le 29 janvier 2012 à 21 h à l'hôpital militaire de Brazzaville à l'âge de 72 ans. Personnage-clé de l'orchestre Les Bantous de la capitale, il est l'auteur de 5e dan morceau ayant servi comme générique du journal de Radio Congo pendant plusieurs décennies.

Josys Tougamani

Joseph Tougamani, alias Josys, est chanteur parolier et auteur compositeur de la République du Congo. Il a présidé aux destinées du groupe de gospel « Les Perles » puis a lancé l'orchestre ballet Les Anges. Ils s'en est allé le mercredi 3 janvier 2018 a l'âge de 76 ans. Kelly Wapî yo est l'un de ses titres les plus emblématiques.

Nzongo Soul

Le lauréat du prix découvertes RFI 1984 est décédé le mercredi 10 janvier 2018 à Paris. De son vrai nom Nzongo faustin, Nzongo soul a su moderniser de Waalla, musique traditionnelle Kongo. Sa chanson mariale n'a pas pris une ride de vieillesse.

Ignace Nkounkou, alias Master Mwana Congo

Il est l'un des meilleurs guitaristes africains du vingtième siècle. Il a connu un vif succès en faisant ses preuves dans le célébre orchestre du Congo Brazza, Mando Negro Kwala-Kwa. Son séjour en France lui a permis de perfectionner son style et d'accompagner bon nombre d'artistes mondialement connus. Après avoir longtemps souffert de l'éléphantiasis au pied droit, Master décède le 8 janvier 2019 a l'âge de 72 ans. Brigitte est l'une de ses compositions qui restera gravée dans les mémoires.

L'année qui commence ne nous plongera pas dans la douleur, nous l'espérons.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.