Madagascar: Factures de la Jirama - Une nouvelle solution lancée pour limiter le cumul de consommation

Les dirigeants de la Jirama, proposant une nouvelle solution au problème de cumul de facturation.

Outre la qualité de services, le mode de facturation d'eau et d'électricité de la Jirama fait également l'objet de nombreuses plaintes des usagers. Hier, les dirigeants de la société d'Etat ont avancé des solutions pour résoudre le problème.

Incompréhension pour les uns, purs mécontentements pour les autres. Les factures d'eau et d'électricité trop élevées font l'objet de critiques des usagers de la Jirama, depuis des années. En effet, pour diverses raisons, il arrive parfois que le relevé des index de consommation des compteurs n'arrive pas à temps aux services de la Jirama, pour l'établissement de la facture mensuelle, ce qui conduit à un cumul de consommation sur les mois suivants. Selon la Jirama, c'est la raison pour laquelle, certaines factures sont plus élevées. « A l'heure de l'amélioration de sa qualité de service et afin de préserver ses abonnés, la Jirama présente un nouveau mode de facturation. Il s'agit de la Facturation moyenne.

Ceci vise à limiter le cumul de consommation auquel se plaignent les abonnés. Les clients dont les index de consommation n'ont pas été relevés sont les cibles de cette facturation moyenne. La consommation estimée est basée suivant celle des trois derniers mois. Après réception de ladite facture, les abonnés sont invités à présenter leur véritable index auprès des agences de la Jirama, afin de déduire la consommation réelle du mois suivant », ont indiqué le Directeur Général Adjoint chargé du Marketing, Digitalization and Sales, Rivo Radanielina, du Directeur Principal Commercial, Thierry Ramangasoavina et le Directeur Principal Région Antananarivo, Eric Andriamahefa, lors d'une conférence de presse organisée hier au siège de la société d'Etat à Ambohijatovo.

Nouveautés. Selon les explications, ce nouveau mode de facturation sera effectif à compter de ce mois de janvier pour les abonnés de la Jirama à Antananarivo. « L'objectif est de le vulgariser dans les régions en commençant par Toamasina, Mahajanga et Antsiranana, ce premier trimestre et dans les autres villes couvertes par la Jirama avant la fin du mois de juin prochain », ont indiqué les représentants de la Jirama. Selon le DGA Rivo Radanielina, ceci n'est qu'un début « Le meilleur reste à venir dans l'amélioration des services offerts aux abonnés de la Jirama, entre autres, de nouveau mode de paiement des factures et l'amélioration de l'accueil clientèle auprès des agences de la Jirama », a-t-il annoncé. Bref, la société d'Etat est en train de régler petit à petit les problèmes auxquels les usgers font face depuis des années, bien que le chantier reste très vaste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.