Burkina Faso: L'UNICEF condamne l'attaque contre un bus transportant des enfants

Photo: UNICEF
Des enfants participant à un exercice de simulation d'attaque dans une école primaire à Dori, au Burkina Faso, le 26 juin 2019.
5 Janvier 2020

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a condamné dimanche l'attaque à l'engin explosif improvisé qui a eu lieu samedi matin contre un bus dans la Boucle du Mouhoun, dans le nord-ouest du Burkina Faso, tuant au moins 14 civils, dont 7 élèves.

« Ces derniers mois ont vu une augmentation des violations graves commises contre les droits de l'enfant », a déploré l'UNICEF sur son compte Twitter

Le fonds a rappelé que les enfants doivent être protégés où qu'ils se trouvent et à chaque instant.

« Les enfants ne devraient jamais être ni victime ni la cible d'attaques », a martelé l'UNICEF.

Cette nouvelle tuerie de civils survient onze jours après le massacre d'Arbinda (nord), la veille de Noël, qui avait tue 35 civils, dont 31 femmes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.