Liberia: Le pays plongé dans la crise économique, George Weah face à la contestation

Photo: google
Georges Weah

Le Conseil des patriotes appelle à manifester ce lundi pour exiger la démission du président George Weah. Cette coalition d'organisations de la société civile reproche au chef de l'Etat de ne pas permettre au pays de sortir de la grave crise économique qu'il traverse.

George Weah n'est pas à l'origine de la crise économique que traverse le Liberia. Le pays est l'un des plus pauvres du monde, et l'épidémie d'Ebola des années 2014-2016 l'avait déjà plongé dans la récession.

Sauf que depuis l'arrivée au pouvoir de l'ancien footballeur, il y a deux ans, la situation ne s'est pas vraiment améliorée, au contraire : selon le Fonds monétaire international, la croissance est passée de 2,5% en 2017 à 0,4% cette année. L'inflation, elle, frôle les 25% sur la même période. Le FMI fait notamment état de ses « préoccupations concernant la gouvernance et la corruption. »

En cause, les nombreuses affaires de détournements de fonds, de trafics d'influence ou de favoritisme dans les attributions de marchés publics. La plus médiatique de ces affaires a même coûté leurs postes à plusieurs hauts dirigeants de la Banque centrale du Liberia, qui avaient orchestré le détournement de plus de 80 millions d'euros.

George Weah, qui a été élu sur la promesse d'agir en faveur des plus pauvres, peut cependant se targuer d'avoir rendu l'université gratuite, et d'avoir lancé des chantiers d'infrastructures : construction de route, réfection de bidonvilles... Des chantiers eux-mêmes ternis, pour certains, par des affaires de corruption.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.