Maroc: Les "Jeunes Marocains ambassadeurs aux Nations unies" entament leur formation

D'une durée de 4 mois, le programme est organisé en partenariat avec l'Académie diplomatique italienne et le World Council for Youth and Diplomacy de New York

Les bénéficiaires du programme "Jeunes Marocains ambassadeurs aux Nations unies" ont entamé, samedi à Marrakech, leur formation, par une première session autour du thème "Le Maroc et les relations internationales".

Cette conférence-débat animée par le président du Centre d'études et recherche en sciences sociales (CRESS), Pr. Abdelmoughit Benmassaoud Tredano, a pour objectif d'analyser l'évolution de l'ordre international depuis 1945 (fin de la Seconde Guerre mondiale) jusqu'à 2019.

"Cette formation aura un grand impact sur le développement des compétences de ces jeunes, car elle favorisera leur ouverture à l'international et facilitera leur accès aux postes de responsabilité au sein des organisations internationales", a déclaré à la MAP le directeur du Laboratoire de recherche "Nouvelles pratiques de gestion" (NPG) et président du Conseil africain de l'entrepreneuriat et de l'innovation (CAEI), le Pr. Farid Chaouki.

Ce programme, porté par IDA Maroc, permettra d'accompagner ces jeunes issus de diverses filières et couches sociales via des visites et des échanges aux Nations unies, a-t-il indiqué, relevant que les étudiants marocains ont besoin de ce genre de programme pour compléter leur formation théorique, afin de mieux intégrer le marché de l'emploi.

Dans une déclaration similaire, le président du World Council for Youth and Diplomacy et directeur de l'IDA Maroc, le Pr. Abderrahmane Chabib, a tenu à rappeler que la première édition de ce programme a connu un franc succès avec la participation de plusieurs acteurs institutionnels, notant que ledit programme permettra de former les jeunes et les sensibiliser autour de l'importance des relations internationales et du leadership du Maroc au niveau planétaire.

Il s'agit de former des jeunes capables d'analyser et d'interpréter les dynamiques interétatiques pour pouvoir devenir les meilleurs ambassadeurs de leur pays, a-t-il ajouté.

Le président de l'Organisation professionnelle des comptables agréés (OPCA) et président de la Commission "Investissement et compétitivité" et de la Commission "Juridique et mode alternatifs de règlements des différends" à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Pr. Mohamadi El Yacoubi, a souligné, pour sa part, que ce programme permet aux étudiants de pallier le manque au niveau des soft skills, mettant l'accent sur la nécessité d'une formation dans le domaine de la diplomatie parallèle pour les jeunes.

"Jeunes Marocains ambassadeurs aux Nations unies", rappelle-t-on, est un projet social de formation et de renforcement des compétences qui est adressé aux jeunes Marocains, sélectionnés à l'échelle nationale.

Ces jeunes entameront un parcours de formation d'excellence sous la supervision de personnalités du monde politique, économique, social et diplomatique au Maroc et à l'étranger.

Le programme d'une durée de 4 mois (180 h), dont la formation est organisée en partenariat avec l'Académie diplomatique italienne et le World Council for Youth and Diplomacy de New York, est constitué de deux modules : une première partie composée de séances, séminaires, conférences et débats au Maroc et une deuxième partie d'un workshop à New York et aux Nations unies.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X