Congo-Kinshasa: Héritier Watanabe - «Je suis déjà prêt pour me marier»

«Après la pluie, c'est le beau temps», dit-on. En effet, l'artiste Héritier Watanabe qui a passé un sale mois de novembre avec une affaire de sextape sur les réseaux sociaux, a repris du poil de la bête. Il a d'ailleurs évoqué pour bientôt son mariage avec sa partenaire dont il n'a tout de même pas révélé l'identité.

« J'ai un engagement. Je ne suis pas encore marié. Et mon engagement, je ne peux pas en parler ici à la télé. Mais, je pense me marier bientôt. Je suis déjà prêt », avait-il déclaré, avec un air sérieux au cours de la dernière émission B-One music de l'année 2019. A la question de savoir si cette union sera finalement avec Loloth qui est la mère de ses enfants, le chanteur a donné sa langue au chat. «Je la chante souvent mais je n'ai jamais écrit exclusivement une chanson pour elle», a-t-il par ailleurs renchéri.

L'album "Tout simplement moi"

Prévue initialement pour le mois de décembre dernier, l'album "Tout simplement moi" sera sur le marché des disques au début de l'année 2020, suite à certains impondérables parmi lesquelles, ce scandale sexuel qui a défrayé la chronique et perturbé ainsi ses programmes. « Déjà, je devais sortir mon album en décembre; vous-même vous savez que les contretemps ne manquent pas. On a eu de petites perturbations », a-t-il dit, de manière évasive.

L'artiste a expliqué, en même temps, qu'il devait laisser ses musiciens enregistrer à Kinshasa avant que lui-même puisse se rendre en Europe pour faire son enregistrement. D'après certaines sources, cet album tant attendu de "La Pulga" pourrait intervenir d'ici le mois de mars 2020.

En attendant, Héritier Wata appelle ses fanatiques au calme, car "Monsieur le chanteur" est conscient du défi qui l'attend.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.