Sénégal: Kaolack - Insécurité et vol à mains armées dans les points de collecte chinois

Moins d'une semaine après l'attaque perpétrée sur un point de collecte d'arachide chinois par des personnes encore non identifiées dans la commune de Mbadakhoune, les malfaiteurs ont repris service dans la nuit du 4 au 5 Janvier vers les coups de 2 h 30 du matin.

Cette fois-ci, une trentaine de visiteurs nocturnes armés de coupe-coupe, machettes, et autres armes à feu se sont attaqués au point de collecte chinois situé en bordure de la nationale à l'entrée du village de Sanguil.

Ainsi arrivés sur les lieux, ils se sont pris au gardien qu'ils ont copieusement tabassé avant de défoncer les portes et toutes issues des locaux qui abritaient des ressortissants chinois.

Les malfaiteurs ont réussi à s'emparer de près de 20 Millions de frs en liquide lors de leurs fouilles dans les différentes pièces.

Malgré les efforts consentis par les pensionnaires du local pour appeler à de l'aide, les réactions ont été vaines et les voleurs se sont enfuis avec leur butin.

Le gardien qui a été agressé lors de ce cambriolage est présentement admis dans les pavillons de l'hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse où il suivit une assistance d'urgence. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.