Burkina Faso: Toéni - Le secrétaire général de la sous-section CDP assassiné, annonce son parti

«Notre camarade Sambo Sidibé, secrétaire général de la sous-section de Toéni a été lâchement assassiné chez lui à domicile le 1er janvier 2020 aux environs de 02 heures du matin par des hommes armés non identifiés.

C'est avec une grande émotion et une grande tristesse que je voudrais au nom de l'ensemble des militantes, des militants et des sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et à mon nom personnel, présenter à la famille biologique, à la population de Toéni, aux militants du CDP mes condoléances attristées et ma compassion émue.

Le camarade Sambo Sidibé était un intrépide et dévoué militant, qui rassemblait large dans le Sourou pour la cause de son parti le CDP qu'il aimait tant. C'est son abnégation et sa saine occupation du terrain politique qui lui ont valu la confiance de ses camarades qui l'on reconduit pour un deuxième mandat de secrétaire général du parti dans la sous-section de Toéni.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) traduit sa solidarité agissante, reste aux côtés de la famille éplorée pour lui manifester son soutient.C'est encore une fois de plus le lieu de réitérer notre appel pressant au gouvernement à redoubler d'efforts dans la lutte contre l'hydre du terrorisme qui chaque jour endeuille nos familles, nos populations, notre pays.Repose en paix camarade Sambo Sidibé. Ton sacrifice, avec celui de tous les camardes assassiné, sera le terreau qui va libérer notre pays de l'hydre du mal.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.