Tunisie: La situation en Libye et le processus de la Conférence de Berlin au centre de l'entretien téléphonique entre Kais Saied et Angela Merkel

Tunis — Le président de la République Kais Saied, a reçu, lundi, une communication téléphonique de la chancelière allemande Angela Merkel.

Lors de cet entretien téléphonique, Kais Saied et Angela Merkel ont évoqué les développements de la situation sur la scène régionale et internationale, et en particulier, la situation en Libye et le processus de la Conférence de Berlin, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Ils ont également "renouvelé la volonté de trouver une solution pacifique à la crise libyenne, en associant toutes les parties concernées, y compris la Tunisie, tout en affirmant l'attachement à la légalité internationale".

Le président de la République et la chancelière allemande ont convenu de "poursuivre les concertations entre la Tunisie et l'Allemagne au sujet de la situation en Libye, et de déterminer les représentants des deux pays dans ces concertations permanentes", lit-on de même source.

L'entretien téléphonique a également porté sur "les relations bilatérales privilégiées entre les deux pays dans tous les domaines et le soutien apporté par l'Allemagne à la Tunisie, en particulier, durant les dernières années et la volonté commune de renforcer davantage les relations d'amitié et de coopération".

Selon le communiqué de la présidence de la République, la chancelière allemande a renouvelé ses félicitations au chef de l'Etat à l'occasion de sa victoire à l'élection présidentielle et de l'avènement du Nouvel An.

Merkel a adressé de nouveau une invitation au président de la République pour effectuer une visite officielle en Allemagne, apprend-on de même source.

Au cours de l'entretien téléphonique, les deux parties ont évoqué en outre "l'initiative de paix lancée en Tunisie, consistant à rassembler plusieurs chefs de tribus et de conseils sociaux pour l'examen des voies et moyens de la réconciliation et de l'élaboration du projet de la Constitution pour la prochaine étape en Libye".

Une initiative, ajoute le communiqué, que l'Allemagne avait déjà réussi à mettre en place en réunissant les protagonistes afghans au sein du conseil Loya Jirga (Grande assemblée ou Grande réunion) pour résoudre la crise afghane. Lequel conseil a abouti à l'adoption de la nouvelle Constitution en Afghanistan.

Rappelons que la capitale de l'Allemagne, Berlin doit accueillir une conférence internationale sur la Libye sous l'égide de l'ONU. L'objectif étant de trouver une issue à la crise qui secoue le pays et de parvenir à un cessez-le feu en Libye.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.