Niger: Incendie volontaire - Plus de 300 migrants arrêtés à Agadez

Ces réfugiés protestaient depuis plusieurs jours contre le HCR et la lenteur selon eux, de la procédure de leur transfert vers des pays occidentaux. Sur 331 maisons préfabriquées, seules 41 ont été sauvées du feu.

Ils sont au total 335 migrants à être placés en détention dans le cadre de l'enquête sur l'incendie volontaire qui a ravagé 290 logements de réfugiés à Agadez. Le parquet a en effet décidé de lancer des poursuites contre les auteurs présumés de cet incendie.

Les réfugiés protestaient depuis plusieurs jours contre le HCR et la lenteur supposée de la procédure de leur transfert vers des pays occidentaux. Évacués de force le samedi 4 janvier devant le siège du HCR où ils faisaient un sit-in, les manifestants ont ensuite mis le feu à leur centre d'hébergement. Sur les 331 maisons préfabriquées, seules 41 ont été sauvées grâce à l'intervention des pompiers.

D'après le procureur de la République d'Agadez, Seyni Saidou, "335 personnes sont identifiées comme ayant participé à l'incendie et mises à la disposition des enquêteurs de la police".

S'agissant du bilan de l'incendie, le parquet signale que "sur les 331 habitations, 290 sont complètement calcinées ainsi que l'infirmerie. Des pare-brise de bus ont été cassés, deux personnes légèrement blessées, 162 téléphones portables, 31 couteaux et 12 barres de fer ont été pris sur les manifestants".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.