Congo-Kinshasa: Troubles hier à l'Unikin - Les « services » ont-ils failli ?

7 Janvier 2020

Initialement annoncée par la rumeur pour le lundi 13 janvier 2020, la manifestation des étudiants de l'Université de Kinshasa a été ramenée, au tout dernier moment, au lundi 06. Même alors, l'information a tout de même « fuité », au point que de nombreuses familles de Livulu, Righini, Mbanza-Lemba, Kindele, Ngaba ont pris soin de ne pas envoyer leurs enfants dans les écoles environnantes et d'éviter ce périmètre d'insécurité.

Ce qui intrigue plus d'un est le fait que les « Kuluna » de cette partie de la capitale étaient au parfum de ce qui allait se passer à l'Unikin. En conséquence, ils avaient pris les dispositions utiles pour prendre une part active aux casses.

La question à se poser est de savoir si les « services » de renseignements, civils, militaires et policiers n'étaient pas au courant de la nouvelle qui se transmettait de bouche à oreille, comme une traînée de poudre. En tout cas, au matin du lundi 06 janvier 2020, de nombreux Kinois et Kinoises savaient qu'une situation explosive allait se produire à l'Université de Kinshasa.

Les « services » ont-ils failli à leur devoir de collecte et d'exploitation d'une information qui aurait pu permettre à la police d'anticiper, en se positionnant non seulement au rond-point Ngaba mais également sur le site même de l'Unikin ? C'est la faillite du dispositif de prévention, croit-on savoir, qui était à la base des casses enregistrées sur le site de cet établissement universitaire, les éléments de la police étant intervenus sur le tard.

C'est le lieu de souhaiter une froide évaluation des couacs constatés dans la gestion des troubles d'hier lundi 06 janvier à l'Université de Kinshasa et un engagement à plus de vigilance en amont à l'avenir.Kimp

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.