Soudan: Plus de 50 morts dans des heurts communautaires au Darfour

La MINUAD escorte des camions du Programme alimentaire mondial (PAM) à Shangil Tobaya, dans le nord du Darfour.
7 Janvier 2020

Au moins 54 personnes ont été tuées et 60 blessées lors de combats tribaux au Darfour, une région de l'ouest du Soudan déchirée par les violences, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (BCAH) mardi.

« Les violences communautaires à El Geneina, capitale de l'Etat du Darfour-Ouest, auraient fait au moins 54 morts, 60 blessés et 40.000 déplacés depuis le 28 décembre », a déclaré Jens Laerke, porte-parole de l'Agence onusienne, au cours d'une conférence de presse ce mardi à Genève. Parmi les personnes déplacées, 32.000 étaient déjà déplacés internes de de trois camps de déplacés.

Des milliers de civils soudanais ont également traversé la frontière du Tchad, cherchant refuge dans des villages près de la frontière avec le Soudan.

Dans l'ouest du Darfour, les déplacés ont trouvé refuge dans plusieurs écoles et bâtiments gouvernementaux autour de la ville d'El Geneina.

L'ONU et ses partenaires soutiennent la réponse du gouvernement et les premiers secours fournis par le Croissant-Rouge soudanais, des groupes de jeunes locaux et d'autres partenaires nationaux. L'hôpital d'El Geneina est ouvert et les partenaires de la santé sont en train d'établir des dispensaires dans sept points de rassemblement de personnes déplacées.

Selon le BCAH, la situation dans la zone touchée est actuellement calme et semble se stabiliser tandis que les agences des Nations Unies assurent le transport de l'eau par camion, la distribution de savon et l'aide à la collecte des déchets sur les sites de déplacement.

Outre l'octroi de moustiquaires, de couvertures, de matelas et de bâches en plastique, les agences onusiennes distribuent également de la nourriture et apportent un soutien nutritionnel aux enfants.

Le Darfour est déchiré depuis 2003 par des violences entre groupes armés et des heurts communautaires. Mais fin décembre, les nouvelles autorités de Khartoum et neuf groupes rebelles ont adopté une feuille de route pour mettre fin au conflit au Darfour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.