Afrique: Ballon d'or africain - Mané prend sa revanche sur Salah

Au pied des pyramides, dans la station balnéaire Hurghada en Egypte, le Lion sénégalais Sadio Mané a été couronné Ballon d'or africain 2019. La Confédération africaine de football (CAF) a décerné les trophées de la CAF Awards. L'enfant de la Moyenne-Casamance, précisément de Bambali, est passé devant l'Egyptien Mohamed Salah et l'Algérien Riyad Marrez. C'était une évidence dès lors que quelques heures avant la cérémonie, l'insoutenable suspense était retombée avec l'absence des 2 autres concurrents. Il n'y avait donc plus de place pour le doute. L'attaquant des Reds et des Lions de la Teranga a remporté ce sacre.

Pour beaucoup d'amoureux du ballon rond et de spécialistes, c'est une consécration somme toute légitime au-delà des performances collectives et individuelles du vainqueur. Auteur d'une trentaine de buts toutes compétitions confondues l'an passé et de 8 passes décisives, ses statistiques plaidaient en sa faveur : vainqueur de la ligue européenne des champions 2019, champion du monde des clubs, Comeilleur buteur du championnat anglais. La seule ombre au tableau du Sénégalais, c'est cette finale perdue face à l'Algérie de Djamel Belmadi. Mais cette tache est insuffisante pour occulter le talent du joueur à chacune de ses sorties.

Quelque part, c'est une revanche qu'il prend sur son coéquipier de Liverpool. L'on se rappelle que l'année dernière au même moment, l'Egyptien était allé à Dakar remporter le graal au grand dam de tout un peuple soudé derrière l'enfant du pays. Cette fois-ci, c'est un peu le match retour qui s'est joué et, de la même manière que Mo Salah s'était imposé à Dakar, le natif de Bambili est allé donner la réplique au pied des pyramides égyptiennes.

Au-delà du trophée africain, cette victoire de Sadio Mané cicatrise une petite blessure causée par le ballon d'or européen qui avait échu à Lionel Messi. L'on se rappelle que le Sénégalais n'était arrivé que 4e. Beaucoup avaient d'ailleurs expliqué par la couleur de la peau de Mané cet échec. Voilà donc qu'il vient panser ses plaies. A 27 ans, il a encore une belle carrière devant lui, et ce trophée ne doit pas être un aboutissement, mais sonner comme un nouveau départ non seulement en club à Liverpool ou dans un autre, s'il venait à changer de destination, mais aussi avec les Lions de la Teranga avec lesquels on espère qu'il brandira un jour le trophée continental.

C'est aussi la consécration d'une école sénégalaise de football qui mise beaucoup sur la formation. A l'instar de Mané, on voit ce que Gana Gueye fait au PSG ou ce que Kalidou Koulibaly accomplit à Naples et ce que font bien d'autres qui sont les meilleurs ambassadeurs de leur pays, comme savent l'être les sportifs. En tout cas, les capitaines des sélections africaines, les journalistes et consultants sportifs, les experts de la CAF ont vu juste. Et au regard des critères de la CAF Awards, qui sont axés sur les performances des joueurs, le charisme et l'influence, Sadio Mané est un bon champion. Et c'est le football africain qui est honoré avec ce choix objectif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.