Tchad: La représentante du HCR au Niger se rend à Agadez après l'incendie d'un camp

La visite à Agadez de la représentante du HCR au Niger fait suite à l'incendie du camp de réfugiés situé à une quinzaine de km de la ville, ce week-end. Un incendie provoqué par des centaines de demandeurs d'asile soudanais pour dénoncer leur condition de détention et les délais d'attente pour obtenir une carte de réfugiés.

Au premier jour de son déplacement à Agadez, la représentante du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a fait part de toute son émotion. « Ma réaction est celle d'une mère qui a cru en ses enfants, je me suis sentie trahie », a-t-elle déclaré à des journalistes sur place. Les enfants auxquels elle fait allusion, ce sont les réfugiés soudanais qui se sont révoltés ce week-end.

350 d'entre eux identifiés comme les meneurs de l'incendie sont en cours d'interrogatoire. Alessandra Morelli leur a rendu visite mardi mais confie qu'il y a eu peu d'échanges avec eux, la plupart préférant rester silencieux.

La représentante du HCR a tenu aussi à afficher sa solidarité avec les autorités locales, procureur, gouverneur et forces de sécurité... . L'objectif pour tous les acteurs est désormais d'évaluer les besoins médicaux, pour les demandeurs d'asile interpellés, mais aussi l'aide d'urgence à apporter sur le site détruit par le feu qui abrite toujours un millier de personnes.

Au-delà de la réponse immédiate quelle doit être également la stratégie à moyen terme pour apaiser la situation ? La réflexion est lancée mais la tâche s'annonce compliquée au vu de la défiance des réfugiés à l'encontre des humanitaires, mais aussi de la défiance d'une partie des habitants à l'encontre des réfugiés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.