Comores: Isaac Lihadji - Lassé, l'OM arrête de négocier avec le Franco-Comorien

Formé à Marseille, la pépite Isaac Lihadji négociait avec son club depuis juillet dernier pour un premier contrat professionnel.

C'est le gros chantier qu'avaient sur la table Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta d'ici l'ouverture du mercato estival : faire signer un contrat professionnel à Isaac Lihadji. L'attaquant tout juste âgé de 17 ans est considéré comme le joueur le plus prometteur à être sorti du centre de formation marseillais ces dernières années. Mais RMC Sport rapporte ce mardi que l'OM a décidé de rompre les discussions avec son attaquant, «lassé par les atermoiements du joueur et de son entourage et surtout par la longueur importante de la durée des négociations».

Un accord a failli être conclu avec le jeune issu du FC Septèmes avant la coupe du monde des U17. Le club de l'OM qui estime avoir fait tous les efforts nécessaires pour faire signer l'espoir ferme donc le dossier.

Le jeune franco-comorien devrait donc quitter Marseille dès la fin de la saison, et il ne manque pas de prétendants. Plusieurs clubs européens d'un certain prestige comme le RB Leipzig, le Bayern, le Borussia Dortmund, la Juventus, le FC Barcelone, Arsenal, Tottenham et Valence ont déjà contacté l'entourage du joueur, en plus du LOSC, qui a même déjà offert un contrat juteux au minot.

Isaac Lihadji, international U18 français, est entré en jeu à deux reprises en Ligue 1 cette saison.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.