Burkina Faso: Direction générale des Douanes - Une nouvelle tête pour les bérets noirs

Les bérets noirs seront dorénavant sous le commandement d'Elie Kalkoumdo, inspecteur divisionnaire des douanes. Il a remplacé ainsi Adama Sawadogo, appelé à faire valoir ses droits à la retraite .La cérémonie de passation de commandement est intervenue le mardi 7 janvier 2020 au sein de la direction générale des douanes à Ouagadougou.

La direction générale des douanes est passée à partir du 7 janvier 2020 sous le commandement d'Elie Kalkoumdo. Celui-ci a remplacé Adama Sawadogo, qui a passé cinq ans à la tête de l'institution et qui est appelé à faire valoir ses droits à la retraite. Pour le nouveau DG, il prend la charge de la direction des douanes à «un moment charnière où il y a de grands défis». Au nombre de ces défis, il a relevé l'enjeu de la mobilisation optimale des recettes et la facilitation des échanges. Il a également fait cas de l'insécurité qui pourrait être, selon lui, un handicap dans l'atteinte des objectifs. Le nouveau patron des bérets noirs tout ému, a émis le vœu qu'il y ait dans la maison douane la solidarité, l'engagement et la concorde de tous les douaniers afin que la mission qui leur est assignée puisse être remplie.

C'est avec des larmes aux yeux qu'Adama Sawadogo, le directeur des douanes sortant s'est exprimé. Cela se comprend car l'homme aura passé plus de 33 ans à servir dans la douane burkinabè. Même si l'émotion était très vive « il n'y a point d'adieu ni de séparation », dira-t-il. Admis à la retraite, il dit avoir durant son mandat de cinq ans à la tête de la direction des douanes, engrangé des résultats exceptionnels notamment le doublement des recettes au profit du budget de l'Etat.

A l'endroit de ces collègues toujours en service, l'ancien DG a souhaité de la persévérance car pour lui « peu de choses sont impossibles à qui est assidu et compétent ». C'est de ces qualités que « les grandes œuvres jaillissent », a conclu Adama Sawadogo.

Ce qu'il faut savoir du nouveau DG des douanes

Né le 3 septembre 1967 à Ouagadougou, Elie Kalkoumdo est le nouveau directeur général des douanes. Inspecteur divisionnaire des douanes de son état, le nouveau responsable des bérets noirs burkinabè est titulaire d'une maîtrise en sciences économiques, option planification du développement. Il a occupé plusieurs fonctions parmi lesquelles on compte, entre autres, le poste de chef du bureau des douanes de Po, chef de la brigade mobile des douanes de Ouagadougou, directeur régional des douanes du Centre-Est et inspecteur technique principal. Pour ses qualités de service, il a reçu plusieurs décorations : chevalier de l'ordre national, médaillé d'honneur des douanes, chevalier de l'ordre de mérite de l'Economie er des Finances, agrafe finances, chevalier de l'ordre de mérite de la jeunesse et des sports et médaillé d'honneur des collectivités territoriales. Elie Kalkoumdo est marié et père de deux enfants. Il parle le français, l'anglais et le mooré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.