Sénégal: La BAD et le pays signent un accord en vue du financement de l"'Agropole Sud", jeudi

Dakar — L'Etat du Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD) vont signer un accord en vue du financement du Projet de zone de transformation agro-industrielle du Sud, jeudi à 16 h 30, à Dakar, selon un communiqué reçu à l'APS.

L'accord de financement sera par le directeur général adjoint pour l'Afrique de l'Ouest de la BAD, Serge Marie N'Guessan, et le ministre sénégalais de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, au sixième étage de son département.

Le Projet de zone de transformation agro-industrielle du Sud, dénommé "Agropole Sud", va "favoriser la création de chaînes de valeurs agricoles [en] Casamance", une entité constituée des régions de Kolda, de Sédhiou et de Ziguinchor.Ce projet fait partie des initiatives à mettre en œuvre pour le volet "transformation structurelle de l'économie et croissance" du Plan Sénégal émergent (PSE), selon le communiqué reçu du ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération.Il est attendu de l"'Agropole Sud" la création d'un "environnement propice à l'accroissement des investissements dans les secteurs agro-industriels" et "la création de 14.500 emplois directs et de 35.000 emplois indirects".Ce projet agro-industriel du gouvernement sénégalais permettra aussi de "promouvoir l'économie rurale à travers l'amélioration de la productivité agricole", selon le communiqué.

La BAD va apporter un financement de 43 millions 100 mille euros (environ 28,2 milliards de francs CFA) à l"'Agropole Sud", soit un peu plus de la moitié des 80 millions 290 mille euros (environ 52,6 milliards de francs CFA) prévus pour le financement global de cette initiative.Le communiqué rappelle que la Banque islamique de développement a déjà mis 27 millions 850 mille euros (environ 18,2 milliards de francs CFA) à la disposition de l"'Agropole Sud". Selon la même source, le restant du financement sera pris en charge par l'Etat du Sénégal.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.