Sénégal: Deux disciplines sportives s'ajoutent au programme des JOJ 2022

Dakar — Deux disciplines sportives, le wushu et le baseball, ont été ajoutées aux sports retenus pour le programme des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) prévus en 2022 au Sénégal, annonce un communiqué du comité d'organisation de cette rencontre internationale.

"Le bureau exécutif du CIO (Comité international olympique) a entériné, mercredi à Lausanne (Suisse), la demande du comité d'organisation des JOJ Dakar 2022, d'ajouter au programme deux sports, à savoir le wushu et le baseball", lit-on dans le texte.

"Cette décision, qui porte à 35 le nombre de disciplines [sportives], fait suite à celle prise par l'instance du CIO lors de sa réunion du 3 décembre 2019 d'ajouter au programme de Dakar 2022 le breaking, le skateboard, le karaté, l'escalade et le surf", précise le communiqué.Avec 35 sports, les JOJ prévus à Dakar "détiennent le plus important programme sportif de l'histoire des Jeux olympiques", souligne le comité d'organisation.La décision du CIO "permet d'élargir la carte des pratiques du sport dans notre pays et en Afrique", explique dans le communiqué le président du Comité national olympique et sportif sénégalais, Mamadou Diagna Ndiaye.

Le président du CNOSS, présent à Lausanne (Suisse) pour les Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2020, présentera aux membres du CIO le rapport d'avancement des préparatifs des JOJ 2022, selon la même source.A Lausanne, Mamadou Diagna Ndiaye est accompagné d'Ibrahima Wade, le coordonnateur général des JOJ 2022, et de Baïdy Agne, vice-président du CNOSS. Seydina Oumar Diagne et de Babacar Makhtar Wade, membres du comité d'organisation des JOJ de Dakar, sont également à ses côtés.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.