Guinée Bissau: Le taux de croissance économique estimé 3,8% en 2018

L'activité économique de la Guinée Bissau a été impacté négativement par le recul des prix à l'exportation de la noix de cajou. Ainsi, la croissance du PIB réel se situerait à 3,8% contre 4,8% en 2017.« Au plan national, l'activité économique a été impacté négativement par le recul des prix à l'exportation de la noix de cajou », informe le rapport présentant la balance des paiements et la position extérieure globale du pays pour l'année 2018. Qui précise que la croissance du PIB réel se situerait à 3,8% contre 4,8% en 2017.

Les transactions économiques et financières de la Guinée-Bissau avec le reste du monde se sont traduites, selon ledit rapport, au terme de l'année 2018, par une réduction de l'excédent du solde global de la balance des paiements, résultant d'une détérioration du solde des transactions courantes et de capital.Le solde du compte courant est ressorti, d'après le document, déficitaire de 30.068,7 millions en 2018 contre un excédent de 2.252,4 millions enregistré une année plus tôt, en raison du déficit de la balance du revenu primaire dont l'impact a été atténué par l'amélioration du solde de la balance du revenu secondaire.« Les échanges de biens ont dégagé un excédent de 25.706,5 millions en 2018 contre 28.301,3 millions en 2017, en rapport avec une baisse des importations plus importantes que celle des exportations », confie-t-il avant de relever que le déficit de la balance des services est ressorti relativement stable à 69.422,7 millions en 2018.

Et que le compte du revenu primaire s'est sensiblement détérioré présentant un déficit 28.407,1 millions, contre un excédent de 8.399,8 millions, en liaison avec les transferts exceptionnels de revenus réalisés par les exportateurs de bois.En outre, il est noté que les entrées nettes au titre du compte du revenu secondaire ont augmenté, passant de 35.396,1 millions en 2017 à 42.054,6 millions en 2018, en rapport avec la hausse des ressources reçues au titre de la coopération internationale.

« L'excédent du compte de capital a enregistré une baisse importante pour se situer à 23.405,2 millions en 2018 contre 60.581,1 millions en 2017, en liaison avec la remise de dettes exceptionnelles enregistrées un an plus tôt. Avec les entrées nettes de 19.592,8 millions au titre du compte financier, le solde global de la balance des paiements dégage un excédent de 8.887,3 millions en 2018 contre en 18.618,4 en 2017 et 33.846,0 millions en 2016 », relève la même source. Ajoutant qu'à fin 2018, la position extérieure globale nette s'est établie à -115.274,5 millions contre -104.331,7.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée Bissau

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.