Madagascar: Taekwondo - Quatre grandes compétitions internationales au menu

La fédération malgache de taekwondo commence à reprendre son souffle après sept années de crise. La première assemblée générale mixte, dirigée par le nouveau président Christian Ramanantsoa était un succès, hier au palais des Sports Mahamasina, juste à la veille des championnats de Madagascar.

La fédération malgache de taekwondo compte placer la barre haut, après de longues années de silence, notamment depuis 2012. Assez attendus, ils ont ouvert la saison 2020 avec divers événements. Cela a commencé par un stage pour les arbitres, les coaches ainsi que les combattants, mercredi dernier, lequel stage a pris fin hier matin. Ils étaient au nombre de trente personnes à l'écoute de l'expert français, Inprasith Phomphakdy qui, lui, est un arbitre international second Class WT, tout en étant juge technique et juge de passage de Grade 6e Dan Kukkiwon. Ensuite, une assemblée générale mixte était au rendez-vous le soir. Cinq présidents des ligues que sont Analamanga, Betsiboka, Atsinanana, Atsimo Andrefana, Alaotra Mangoro y ont assisté, tandis que les ligues de Vatovavy Fitovinany et Vakinankaratra n'ont pas eu de représentant. Le quorum était donc atteint pour démarrer l'AG.

Cependant, le président de la fédération, Christian Ramanantsoa, avançait en premier les rapports moraux, les rapports d'activités et les rapports financiers. Ensuite, les programmes pour la saison 2020 étaient au centre des discussions. « L'année 2019, était une année de reconstruction. Nous sommes maintenant en direction vers un horizon meilleur », a-t-il fait savoir. En effet, la fédération compte participer aux quatre grandes compétitions internationales. La première sera la qualification africaine pour les Jeux Olympiques, qui se déroulera les 22 et 23 février prochains. Ensuite, il y aura le Championnat du Monde Poomse 2020 qui s'étalera du 21 au 24 mai, ainsi que les jeux Olympiques de Tokyo du 25 au 28 juillet si les taekwondoiste malgaches sont qualifiés. Enfin, le championnat du monde Kyorugi 2020 est aussi au menu.

2.000 licenciés en 2023. Entres autres, parmi les objectifs majeurs des dirigeants, le fait de favoriser la reconnaissance de la discipline auprès du grand public et des partenaires, de former une équipe nationale par la détection au niveau des ligues. « Jusqu'en 2023, nous voulons atteindre l'effectif de 2 000 pratiquants licenciés, 75 clubs et 11 ligues à Madagascar », a-t-il ajouté.

Sur le même sujet, les championnats de Madagascar de taekwondo se dérouleront à compter de ce jour au Palais des Sports. Les combats des catégories seniors et les poomse toutes catégories ouvriront la compétition, suivis des combats des catégories poussins, pupilles, benjamins, minimes, cadets et juniors pour demain. Cette réunion s'est tenue sous les yeux des représentants du ministère de la jeunesse et des Sports et du comité olympique malgache

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.