Tunisie: Pas de vote de confiance de Qalb Tounes pour le gouvernement Jemli, Karoui critique la méthodologie "erronée" d'Ennahdha (développement)

Tunis — Le Conseil national du parti Qalb Tounes, réuni jeudi soir, a décidé de ne pas accorder la confiance de son bloc parlementaire au gouvernement Habib El Gamli, lors de la session plénière de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), qui se tiendra vendredi au Palais du Bardo.

"Le parti Qalb Tounes ne peut pas être un faux témoin, et un parti qui n'obtient que 25% des sièges au Parlement ne peut pas faire mainmise sur la scène politique", a déclaré Nabil Karoui, le chef du parti, après la réunion du Conseil national, faisant allusion à Ennahdha qui compte le plus grand nombre de sièges au parlement (54).

Il a affirmé que le chef du gouvernement désigné Habib Jemli a rejeté la demande de "neutralisation des ministères de souveraineté", pour avancer une autre justification du refus de son parti de voter pour l'investiture du gouvernement.

Nabil Karoui a tenu le mouvement Ennahdha responsable de la méthodologie "erronée" dans le choix de la formation du gouvernement, soulignant que "le parti Qalb Tounes ne peut pas accorder à Ennahdha un chèque en blanc". Il a ajouté que son parti "ne cherche pas de portefeuilles", mais souhaite plutôt remettre la Tunisie à "des mains sûres", a-t-il dit.

Le dirigeant de Qalb Tounes, qui compte le troisième plus important groupe parlementaire (38 sièges), derrière le bloc démocrate (41), a estimé que Ennahdha "aurait du bien choisir la personnalité appropriée pour diriger le gouvernement, surtout à la lumière des circonstances difficiles que traverse la Tunisie et de la guerre en Libye".

Karoui a répété dans une déclaration à l'agence TAP que son parti considère la composition gouvernementale présentée par le chef du gouvernement désigné "une équipe ratée qui ne répond pas aux attentes des Tunisiens"

"Le parti Qalb Tounes ne trahit pas le pays", a-t-il conclu, à propos du vote de confiance au gouvernement lors de la séance plénière de vendredi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.