Zimbabwe: Tino Kadewere - Le Zimbabwéen entre le choix du cœur et celui de la raison

Ayant rejoint le Havre AC en 2018 dans l'anonymat, Tino Kadewere, grâce à ses prestations, est sous le feu des projecteurs. Des clubs sont à l'affût de l'attaquant zimbabwéen et le club Normand pourrait perdre dès cet hiver son buteur. Si le HAC veut garder son atout offensif, le joueur est dans un gros dilemme.

Kadewere dans un autre club lors de ce mercato hivernal ? C'est une possibilité. Mais le joueur est dans l'embarras de choix. Continuer avec le club qui lui a donné la chance de se faire valoir ou le quitter lorsqu'il a beaucoup plus besoin de son aide ? C'est la décision forte que devra prendre dans les joueurs à venir le joueur de 24 ans.

En conférence de presse, l'international zimbabwéen a affiché tout son attachement au Havre. Ce qui voudra qu'il tient toujours au club Normand.

« Comme je l'ai dit, je suis un joueur du HAC. Je me concentre sur cela. Nous avons trois gros matchs qui arrivent avec Niort, Troyes et Lens. Il faut vraiment se concentrer sur ces matchs pour grimper au classement. Le HAC m'a donné ma chance en m'achetant alors que j'étais blessé et j'ai beaucoup d'amour pour ce club », a-t-il fait savoir.

Mais Tino Kadewere ne semble pas fermer la porte à un départ de son club de cœur cet hiver.

« Si quelque chose de bien et de bon pour le club et pour moi se présente, évidemment que nous sommes ouverts pour considérer les offres avec mon agent. Mais si quelque chose de bon pour moi et le club se présente, alors pourquoi pas... L'Angleterre peut être une bonne destination, mais rester en France aussi », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.