Cameroun: Minfopra-Crtv - La coopération évaluée

Le ministre Joseph LE et le directeur général Charles Ndongo ont eu un entretien sur leurs activités mercredi dernier à Yaoundé.

Belle image de deux confrères. L'un est ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra). L'autre est directeur général de la Crtv. Joseph LE et Charles Ndongo, anciens collègues de la Crtv ont eu une séance de travail mercredi à Yaoundé. Ceci pour évaluer la coopération entre leurs deux institutions qui ont un même objectif : servir la nation camerounaise. Tous étaient assistés de part et d'autre de leurs collaborateurs. Au cours de cette séance de travail qui s'est déroulée en toute confraternité et convivialité, le Minfopra s'est appesanti sur les missions de son département ministériel qui consiste en la gestion du personnel de l'Etat, de la modernisation et de la réforme de l'administration camerounaise.

Des missions importantes et délicates qui nécessitent une bonne communication. « Nous sommes au contact des usagers et pour cela, nous avons le devoir de vulgariser les réformes entreprises au sein de notre administration », a expliqué le ministre Joseph LE. Ainsi, pour le Minfopra, la Crtv demeure un précieux outil de communication et c'est dans ce sens que le patron de cet office a reçu des remerciements pour son accompagnement régulier. Pour ce qui est d'un avenir proche, le Minfopra organise dès lundi prochain un colloque national sur la modernisation de la Fonction publique.

Evénement placé sous le haut patronage du président de la République, Paul Biya et qui aura besoin du soutien de la chaîne de télévision nationale. « Dans le cadre de cette rencontre et des autres missions, nous avons eu un échange enrichissant et nous repartons édifiés. Et je ne doute pas que nous allons continuer de bénéficier de cet accompagnement », a conclu le Minfopra.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.