Guinée: Conakry - Tenue de la réunion du comité de pilotage 2020 du projet PTFM et autonomisation des femmes de Coyah-Forecariah

10 Janvier 2020

Le programme des nations unies pour le développement (PNUD) a organisé ce vendredi 10 janvier 2020 à Conakry, la réunion du comité de pilotage 2020 du projet des plateformes multifonctionnelles (PTFM) et autonomisation des femmes des préfectures de Coyah et Forecariah.

L'objectif général de cette réunion est de partager avec l'ensemble des parties prenantes les résultats, les contraintes, les leçons apprises au cours de l'année 2019 et les perspectives de 2020 en lien avec les résultats du projet.

Le projet relatif aux plateformes multifonctionnelles et autonomisation des femmes des préfectures de Coyah et Forecariah est une composante du projet de reconstruction de la route Coyah-Forecariah et rentre dans le cadre de la prise en compte des questions sociales et de l'égalité des genres des projets des infrastructures routières financés par la banque africaine de développement exécuté par le PNUD.

Selon les organisateurs, les aléas climatiques conjugués à une pression anthropique importante avec la dégradation des sols et des ressources et en eau dues au développement de l'habitat concourent à fragiliser les bases du développement des communautés.

"En outre, dans le contexte rural caractérisé par la pauvreté, l'impact de la maladie à virus Ebola et l'exclusion socioéconomique de la femme, le projet d'installation des plateformes multifonctionnelles autour desquelles seront développés un paquet de services intégrés contribuera à l'autonomisation des femmes, l'équité de genre ainsi qu'à la réduction de la pauvreté", ont-ils indiqué.

Dans son exposé, Luc Grégoire représentant résident du PNUD en Guinée a dit que l'objectif général du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté, à l'autonomisation des femmes dans 12 communes des préfectures de Coyah et Forecariah à travers l'accès aux services énergétiques en milieu rural fournis par des plateformes multifonctionnelles et la capacitation des femmes à développer des activités.

"Les femmes des zones rurales de Coyah et de Forecariah ont plus d'accès aux services énergétiques et allègent leur charge de travail domestique ; Les femmes diversifient leurs activités économiques et génératrices de revenus dans la production, la transformation et la commercialisation dans les chaines de valeurs des filières agricoles porteuses et améliorent leur pouvoir économique ainsi que leur statut social ; Le rôle des femmes dans la prévention, la gestion des risques liés aux maladies à potentiel épidémique et la sécurité routière ainsi que dans la protection et gestion durable de l'environnement, est renforcé et améliore les capacités d'adaptation et de résilience des populations des préfectures de Coyah et Forecariah", sont les principaux résultats attendus.

La réunion a connu la présence de Moustapha Naïté ministre des travaux publics qui a présidé la rencontre, Hadja Mariama Sylla ministre de l'action sociale, de la promotion féminine et de l'enfance, de madame la gouverneur de Kindia, le représentant de la banque africaine de développement, les maires des communes urbaines de Coyah et Forecariah.

Selon Moustapha Naïté, ce projet a vu le jour grâce à l'engagement du PNUD, de la Banque africaine de développement et de l'Union européenne qu'il a remerciés au nom de son gouvernement. "La route du développement passe par le développement de la route", a-t-il affirmé.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.