Angola: La lutte contre le paludisme et le VIH, priorité du Minsa en 2020

Luanda — La lutte contre les principales endémies, telles que le paludisme, le VIH, la tuberculose, et les actions visant à améliorer la santé maternelle et infantile figurent parmi les priorités du ministère de la Santé (Minsa, sigle en portugais) pour cette année.

Pour mener à bien ces activités, le ministère de la Santé renforcera les stratégies avec ses partenaires nationaux et internationaux, avec lesquels il s'est réuni ce vendredi, pour identifier les besoins en capital humain et ressources financières afin de rendre son travail plus efficace.

Selon la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, le plan national de développement continuera de travailler pour l'amélioration du système d'information afin d'obtenir des données et des statistiques crédibles, ainsi qu'à améliorer la formation des ressources humaines.

Toujours dans la dynamique du ministère, la ministre a souligné quelques gains de son secteur, tels que l'admission d'environ 9000 professionnels de santé lors du dernier appel d'offres public et l'acquisition de médicaments et des équipements de santé.

Le ministère de la Santé renforce la vaccination de routine pour la prévention des maladies, ayant administré les vaccins BCG (92%), POLIO.3 (76%), VPI1- Polio - inactivé (68%), Penta 3 (78%), Pneumo.3 (79%), Route2 (84%), Rougeole / Rubéole (81%) et Tétanos 2 (54%).

En 2019, 21 campagnes de vaccination ont été menées contre la poliomyélitique, au cours desquelles environ 5000 enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés dans 108 municipalités dans 15 des 18 provinces du pays.

Une campagne a été menée en collaboration avec le Congo-Brazzaville. Du côté angolais, 3 937 enfants ont été vaccinés contre la rougeole et la rubéole dans six communes du Belize-Cabinda et cinq communes du Congo Brazzaville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.