Tunisie: Zied Laadhari (Bloc Ennahdha) - "Je ne peux pas cautionner le gouvernement Jemli"

Bardo — Zied Laadhari, député du bloc d'Ennahda, a affirmé vendredi qu'il n'était "pas en mesure de cautionner le gouvernement Habib Jemli", en quête de 109 voix au parlement pour obtenir son investiture.

"Je me retrouve aujourd'hui parmi ceux qui ne peuvent pas donner leur voix au gouvernement ... et je ne suis pas en mesure de le cautionner", a déclaré vendredi soir Laadhari, ancien ministre et secrétaire général démissionnaire du mouvement Ennahdha, dans son intervention lors de la session plénière du Parlement.

Et il a estimé que le gouvernement proposé de Habib Jemli sollicite le Parlement pour lui donner confiance mais le fait est qu'il est "sans soutien politique, ce qui se passe pour la première fois, et c'est l'une des conditions de base qu'il n'a pas en main".

D'un autre côté, Laadhari a exprimé sa surprise devant les déclarations attribuées au chef du gouvernement Habib Jemli, concernant sa "dépendance aux scissions au sein des partis" pour obtenir le soutien de son gouvernement proposé, ajoutant que ces déclarations, si elles sont avérées, "inquiètent".

"La perspective du futur gouvernement et ses principales options sont inconnues", a-t-il estimé, et il "existe une grande ambiguïté qui pourrait faire durer l'inaction des gouvernements précédents, et cela ne garantit pas le succès".

Un certain nombre de députés du bloc Ennahdha (54) ont affirmé, vendredi soir, dans leurs interventions lors de la session plénière du Parlement, consacrée au vote de confiance au gouvernement Habib Jemli, que leur parti "avait fait de nombreuses concessions pour parvenir à la formation de ce gouvernement", et ont appelé à lui accorder la confiance, en tant que "devoir national".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.