Cameroun: Arnaque - Pharmacies et hôpitaux surfacturent les prix des médicaments

11 Janvier 2020

Manaouda Malachie le ministre camerounais de la Santé publique ( Minsante) dénonce et met en garde.

Le Minsante tient à ce que les prix homologués pour les médicaments, soient respectés. Aussi, Manaouda Malachie s'insurge-t- il contre les pharmaciens, les hôpitaux publics et privés qui selon lui, procèdent à une augmentation illicite des prix des médicaments, exerçant ainsi en marge des prix en vigueur.

Le membre du gouvernement n'a pas hésité à écrire aux délégués régionaux de son département ministériel, et aux directeurs des hôpitaux, pour leur demander de prendre des mesures pour que la surfacturation des médicaments prenne fin.Pour ce faire, Manaouda Malachie qui indique que cet état de choses est en déphasage avec l'éthique et la déontologie ressortissant à la médecine et aux métiers connexes, rappelle que les prix des médicaments sont fixés par le gouvernement, à travers la Commission nationale du médicament.

Honte et honte à tous ceux qui toute honte bue, sans aucune pudeur, trouvent bon de dépouiller les malades ( déjà en peine ) par la surfacturation des médicaments.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.