Ile Maurice: Propos «racistes» - Une première déposition contre Belall Maudarbux au CCID

Ancien consultant du Conseil des religions et chargé de cours, Belall Maudarbux s'est attiré les foudres des internautes suivant un statut publié sur Facebook à l'annonce, mercredi, du passage de l'âge marital à 18 ans. Ses propos, considérés comme racistes, visaient particulièrement une section de la population, affirment les internautes.

Deux d'entre eux ont décidé de prendre les devants, soit Dominique Marie et Gary d'Eau, respectivement syndicaliste et ancien employé de presse. Ils se sont rendus au Central Criminal Investigation Department (CCID), aux Casernes centrales, pour porter plainte hier. Malgré quelques réticences au départ, les officiers du CCID ont fini par enregistrer la déposition de Gary d'Eau, qui a fait ressortir les propos à caractère dérangeant et frisant le racisme de Belall Maudarbux, sous le Breach of ICT Act.

Gary d'Eau, aujourd'hui dirigeant de Moka United, une organisation non gouvernementale qui milite pour l'unité nationale, qualifie sa démarche d'acte citoyen. Interrogé par l'express, il a exprimé sa colère et sa consternation vis-à-vis de la publication Facebook. «Lorsque j'ai vu ce statut, c'était dénigrant et dégradant envers une communauté. Il a mentionné un terme qui fait référence à une frange de la population. En tant que citoyen et membre de la population générale, j'ai été blessé dans ma dignité. Je veux que les personnes sur Facebook prennent conscience que chaque dérapage sur les réseaux sociaux mérite des mesures concrètes. Il faut que les personnes qui s'indignent sur les réseaux sociaux fassent une démarche citoyenne à chaque fois qu'il y a un dérapage. Les keyboard warriors doivent aussi agir sur le terrain quand on se sent lésés», soutient Gary d'Eau.

Le dossier sera transmis à la Cyber Crime Unit pour retracer la publication et aussi les commentaires.

Dans la foulée, le père Goupille a tenu à préciser que Belall Maudarbux ne fait plus partie du Conseil des Religions depuis octobre 2018 et que ses points de vue ne peuvent qu'être exprimés en son nom propre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.