Burkina Faso: "Programme contact emploi" - Fin de stage pour une dizaine de jeunes au FPDCT

12 Janvier 2020

La philosophie derrière ce programme selon Bruno Dipama, est d'ouvrir le FPDCT aux étudiants et à tous les jeunes Burkinabè désireux d'avoir un stage. C'est donc par vague de 10 que les stagiaires sont reçus au sein de la structure qui œuvre pour une réelle décentralisation du Burkina Faso et du développement des collectivités territoriales.

Ainsi, ce sont des stages de trois mois renouvelables une fois que ces jeunes ont effectués dans les différentes directions de la structure.

C'est un DG très satisfait des six mois passés par ces impétrants au sein de son institution qui a à l'occasion, partager un pot avec les stagiaires, ses collaborateurs et les professionnels des médias.

"Pour cette première vague, mes collaborateurs et moi-même sommes très satisfait de la production. Ce sont des jeunes qui sont venus pour apprendre mais aussi pour leur contribution à la viabilité du fonds.

Que ce soit à la communication, la comptabilité, la gestion des ressources humaines, le domaine juridique, tout y est passé. Et nous avions accueilli des étudiants de différents niveaux. certains pour soutenir leur mémoire en Licence ou en Master.

Nous sommes vraiment satisfait de leur participation puisqu'ils se confondaient parfois au personnel même du fonds parce qu'ayant épousé notre philosophie", a indiqué Bruno Dipama.

Il a invité par ailleurs les récipiendaires, à aimer le travail bien fait mais également à cultiver la quête permanente de meilleures pratiques.

Mahamadi Kologo, Directeur des ressources humaines du FPDCT

«Le fonds a remarqué le désir d'apprendre de ces stagiaires qui veulent passer de la théorie à la pratique. Ils ont apporté beaucoup au fonds permanent », a déclaré le Directeur des ressources humaines, Mahamadi Kologo.

Judith Tchitou, porte-parole des stagiaires

Au nom des stagiaires, Judith Tchitou a indiqué leur sentiments de satisfactions et de remerciements à l'égard du FPDCT : «Le stage s'est bien déroulé. Nous sommes très émue et remercions le fonds.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.