Guinée: Conakry - Lancement des journées de sensibilisation des populations sur la paix et la cohésion sociale en Guinée

12 Janvier 2020

Dans le cadre d'inviter le peuple de Guinée à toujours prôner la paix et la cohésion sociale, la structure de soutien pour la Guinée a organisé une campagne de sensibilisation samedi 12 janvier 2020 à la maison des jeunes de la Camayenne, commune de Dixinn.

Dans son intervention, la cheffe du cabinet du ministère de la jeunesse et de l'emploi a indiqué que cette activité est en faveur de la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans le pays en vue d'engager chacun dans la sauvegarde du patrimoine commun.

"Pour se faire, nous estimons que si chacun joue son rôle de promoteur et gardien de la paix dans une synergie d'action que l'élan de changement voulu enclencher par Monsieur le Président de la République pour le développement du secteur de la jeunesse se réalisera pour le bonheur des bénéficiaires mais aussi pour celui de la nation guinéenne toute entière", a dit Ramatoulaye Camara, cheffe du cabinet.

« Nous les membres de soutien pour la paix, fidèle à la mission et aux principes de notre organisation, constatons avec regret que notre pays est actuellement confronté à des sérieux troubles sociopolitiques.

Fortement engendrée par une profonde divergence de point de vue sur le mode gestion politique de notre Etat, qui fait de certains de nos acteurs sociopolitiques, notre pays se trouve plonger depuis quelques mois dans une escalade de violences interminables qui ne finit pas de causer la mort et la désolation dans nos familles pour des raisons politiques », a déclaré Ramatoulaye Camara.

Poursuivant son intervention, elle a souligné qu'au regard du coût humain et matériel, des multiples manifestations de rues, il convient, alors qu'il est encore temps de tirer la sonnette d'alarme sur les futures conséquences collatérales de l'Etat.

« Qui refuserait ce droit serait un frein à l'une des plus importante règles de démocratie. C'est pourquoi, un véritable démocrate, respectueux des règles de droit, nous faisons une mention à son excellence Monsieur le Président de la République en saluant sa vision d'homme d'Etat pour avoir décidé de consulter son peuple sur la nécessité de doter notre pays d'une nouvelle constitution, mieux adapter aux réalités de notre pays.», a-t-elle précisé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.