Burkina Faso: Soutien aux déplacés internes - La Fondation KIMI offre 2 millions F CFA

12 Janvier 2020

La Fondation d'aide à la santé préventive (Kimi) a remis un chèque de 2 millions F CFA et une tonne de sucre aux déplacés internes. La réception de ce don a été faite, le vendredi 10 janvier 2020 à Ouagadougou, par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire.

La Fondation d'aide à la santé préventive (Kimi) est sensible à la souffrance des déplacés internes. Elle a, de ce fait, apporté sa contribution, en remettant un chèque de 2 millions F CFA et une tonne de sucre à la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Laurence Ilboudo, le vendredi 10 janvier 2020.

La présidente de la Fondation KIMI, Sika Kaboré, a indiqué que ce don est constitué d'un chèque d'un montant de 2 millions F CFA et une tonne de sucre. Selon elle, cet élan de solidarité en faveur des déplacés internes du fait du terrorisme, est plus que nécessaire. « La Fondation KIMI répond par là , à l'appel à la solidarité du président du Faso », a-t-elle déclaré.

Cette subside de la Fondation, vient donc répondre à l'appel à la solidarité nationale du chef de l'Etat en faveur des personnes déplacées en particulier et celles vulnérables en général.

La Première dame a réaffirmé son engagement à accompagner le ministère en charge de la solidarité à aider les populations à la résilience afin qu'elles deviennent des acteurs de développement. Dans la même lancée, l'Association des femmes de ministres du Burkina (GALO), a remis à son tour, un chèque de 1,5 million F CFA à la ministre pour la même cause.

C'est en tout 3,5 millions F CFA qui ont été remis en ce jour, par la Fondation KIMI et le GALO à la ministre en charge de la solidarité nationale. Une belle initiative, selon la ministre en charge de la solidarité. Elle a promis une gestion judicieuse de cette somme.

Notre pays, a-t-elle dit, traverse une période difficile et c'est seulement par la solidarité que nous pouvons redonner un peu de sourire aux personnes déplacées en particulier et celles vulnérables de façon générale.

« Nous remercions à juste titre la Fondation KIMI pour cet élan de solidarité», s'est-t-elle réjouie. Elle a confié être assurée de l'accompagnement de la Première dame pour l'atteinte des objectifs de son département.

«Nous voulons qu'elle soit la bonne oreille auprès du président du Faso pour mieux accompagner notre département », a-t-elle affirmé. Mme Ilboudo a terminé ses propos, en souhaitant ses vœux de santé, de paix pour l'année pour 2020.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.