Burkina Faso: Prise en charge des déplacés internes - Un Burkinabè vivant en Chine offre 92 tentes

12 Janvier 2020

Un Burkinabè résidant en Chine, Emile Compaoré, a offert 92 tentes au ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, le vendredi 10 janvier 2020 à Ouagadougou. D'une valeur de plus de 58 millions F CFA, ces tentes serviront à abriter 1 840 déplacées internes dans le Soum.

Après avoir esquissé quelques pas de danse, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Laurence Ilboudo, n'a pu retenir ses émotions, le vendredi 10 janvier 2020 à Ouagadougou. « Elles vont toutes au Soum.

Parce que des déplacés internes vivent sans abris dans le froid », a-t-elle poursuivi, avant même la réception officielle des 92 tentes de 22 m² chacune (une capacité de 20 personnes par tente, soient 1840 déplacées internes) et offertes par Emile Compaoré, un Burkinabè vivant en Chine.

« Actuellement, il fait froid, les femmes et les enfants sont dehors. Je n'ai donc pas de voix pour lui dire merci parce que nous étions en rupture de stock de tentes.

Nous avons mis ce besoin sur la plateforme avec nos partenaires qui travaillent pour amener les abris. Mais, ce don vient à point nommé pour satisfaire la demande du Soum où en ce moment, il y a de nombreux déplacés », a-t-elle confié.

La région du Centre-Nord a aussi besoin de tentes, a reconnu Mme la ministre qui a toutefois précisé qu'avec l'accompagnement des partenaires, les besoins seront satisfaits au fur et à mesure. Pour sa part, le ministre de l'Intégration africaine et des Burkinabè de l'étranger, Robert Tiendrebéogo, a précisé que ce geste est hautement significatif.

« C'est ce dont le président du Faso a besoin aujourd'hui, c'est-à-dire, l'accompagnement de nos compatriotes qui sont à l'extérieur », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre que certes, on ne voit que les préoccupations que ces derniers soulèvent, mais dans l'autre sens aussi, des Burkinabè de l'étranger prennent à bras- le- corps leur engagement à travailler pour le pays.

« Ce que Emile Compaoré vient de poser est non seulement salutaire et symbolique, mais surtout exemplaire. Nous appelons donc nos compatriotes à l'extérieur pour qu'ils puissent contribuer comme lui au développement national pour qu'en retour, nous puissions les accompagner », a-t-il dit.

Quant au donateur, il a estimé avoir simplement apporté sa contribution aux efforts du gouvernement en matière de prise en charge des déplacés internes.

A entendre, Emile Compaoré, les 92 tentes d'une valeur de plus de 58 millions F CFA, sont faites à base d'oxford et de coton pour mieux résister aux intempéries.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.