Congo-Kinshasa: Lutte contre les violences sexuelles en RDC - Le chanteur Dadju s'en mêle !

Dadju, le frère du célèbre Maître Gims et fils de Djuna Djanana, annonce sur la toile que ses premières actions seront tout naturellement tournées vers son pays d'origine, la RD Congo. Il est déterminé à faire de la lutte contre les violences sexuelles son cheval de bataille, en s'engageant aux côtés du Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix.

Déjà en octobre 2019, ce jeune chanteur annonçait le lancement de sa fondation dénommée Give Back Charity. Avec son équipe, Dadju vient de lancer aussi un énorme fundraising sur les réseaux sociaux afin de soutenir financièrement plusieurs projets de la fondation Panzi du Dr Mukwege. Cet artiste pétri de talents va d'abord se focaliser sur la maison de transit Dorcas, à Bukavu, qui accueille des femmes et enfants victimes et survivantes de violences sexuelles.

Le Prix Nobel de la Paix 2018 s'est dit particulièrement touché par ces artistes qui donnent de leur temps et de leur énergie pour redonner de l'espoir aux victimes et aux survivantes afin de mettre en lumière, de donner un coup de projecteur sur les atrocités que vivent les femmes congolaises dans leur chair depuis belle lurette.

Au plan musical, l'artiste Dadju vient de mettre sur le marché un nouveau clip vidéo de l'œuvre «Mwasi ya Congo» en featuring avec le jeune Gaz Mawete. Cette chanson rend hommage à la femme congolaise et l'exhorte à tenir bon en dépit de toutes les souffrances qu'elle est contrainte d'endurer.

Dadju annonce, enfin, que les fonds récoltés par le téléchargement et le streaming de «Mwasi ya Congo» seront totalement reversés à la fondation Panzi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.