Congo-Brazzaville: Catastrophes naturelles - Le président du Sénat invite le gouvernement à accentuer l'aide aux sinistrés

Lors des d'échanges de vœux de nouvel An avec ses collaborateurs, le 13 janvier, le président de la Chambre haute du parlement, Pierre Ngolo, a relevé l'urgence d'assister la population victime des inondations. Il a ainsi invité le gouvernement à intensifier ses actions humanitaires en faveur de ces derniers.

Les pluies diluviennes, qui s'abattent ces derniers temps sur le pays, ont entrainé des inondations, glissements de terrains et des coulées de boue, occasionnant des pertes en vie humaine et laissant des milliers de personnes sans abri à travers le pays. Partageant le chagrin avec ces sinistrés, le président du Sénat estime qu'une solution d'urgence soit trouvée dans les délais afin de permettre à tous ceux-là qui continuent de subir les conséquences dramatiques du réchauffement climatique, un nouvel espoir de vie.

« L'année 2019 s'est achevée par des catastrophes naturelles ayant occasionné des inondations, glissements de terrains et des coulées de boue, faisant des victimes et de nombreux dégâts matériels. Nous interpelons le gouvernement et les partenaires à intensifier leurs aides au profit de la population sinistrée », a déclaré Pierre Ngolo.

Parlant de l'avenir de l'institution dont il a la charge, le président du Sénat a inscrit 2020 comme une année décisive. Ainsi, il a invité les vénérables sénateurs et l'ensemble du personnel de la Chambre haute du parlement à l'amorcer avec courage afin de "consolider les acquis" et relever les défis.

L'année qui commence, soutient le président de la chambre haute, est, au-delà de la morosité de la situation économique. Elle ouvre aux Congolais un "horizon éclairé", point n'est besoin de s'obstiner.

« La zone de turbulence que nous traversons, doit constituer un moment de prise de conscience, de révolte pour une action porteuse d'espoir dans le changement. Il nous faut donsc lucidement, sereinement, aller toujours de l'avant, croiser, échanger et inventer toujours l'avenir », a renchéri Pierre Ngolo.

En termes d'actions à mener, a-t-il dit, le Sénat poursuivra avec la même rigueur, les questions orales au gouvernement avec débat, des questions d'actualité, des séminaires de formation mais aussi des actions diplomatiques.

Avant de féliciter ses collaborateurs et leur souhaiter meilleurs vœux, le président du Sénat a salué le travail abattu par la Chambre haute du parlement, pour avoir adopté une cinquantaine de projets de lois, d'après le bilan dressé par le premier secrétaire de cette chambre, Julien Epola, au nombre desquels la loi de finances de l'année 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.