Sénégal: Audience entre Macky et le collectif Nô Lank - ABC veut baisser la tension electrique

13 Janvier 2020

Baisser la tension autour de la controverse sur la hausse du prix de l'électricité à l'origine des manifestations du collectif Noo Lank. Telle est la nouvelle mission que s'est assignée, le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé alias ABC.

Invité hier, dimanche 12 janvier de l'émission Grand jury de la Radio futur (Rfm), l'ancien ministre des Affaires étrangères, a révélé avoir déjà adressé au chef de l'Etat, suite à sa rencontre avec des responsables du collectif Noo Lank, une correspondance écrite dans laquelle, il a clairement fait mention d'une rencontre entre les deux parties.

«Dans une lettre adressée au chef de l'Etat, à la suite de ma rencontre avec les responsables du collectif, j'ai clairement précisé qu'ils n'ont émis aucune objection pour rencontrer le président de la République. Ils m'ont expliqué qu'ils sont dans une période de sensibilisation et ne comptent pas arrêter.

Mais après cela, ils m'ont dit qu'ils ne s'opposent pas à une rencontre avec le chef de l'Etat. Je leur ai demandé et si le chef de l'Etat souhaite vous rencontrer ? Ils ont répondu : «on ne s'y oppose pas. Nous sommes quand même des citoyens».

Je l'ai mentionné sur mon compte rendu que j'ai adressé au chef de l'Etat», a révélé le médiateur de la République.

«Ce sont des citoyens sénégalais. Je ne vois pas ce qui pourrait empêcher un président de la République de rencontrer quelqu'un de ses administrés» a ajouté encore Alioun Badara Cissé. Wait and see !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.