Congo-Kinshasa: CAF-C2 - DCMP se venge de Renaissance Berkane à Kinshasa

Avec cette victoire sur RS Berkane à Kinshasa, DCMP accroit ses chances de qualification en quarts de finale de la C2 africaine.

Battus à la troisième journée de la phase des groupes de la 17e édition de la Coupe de la Confédération (La C2 africaine) par les Marocains de Renaissance Berkane par trois buts à zéro, les Immaculés du Daring Club Motema Pembe (DCMP) ont pris leur revanche, le dimanche 12 janvier, au stade des Martyrs à Kinshasa. Ils se sont imposés face aux Oranges de Berkane sur la petite mais précieuse marque d'un but à zéro. C'était en quatrième journée. Le but de la victoire a été inscrit par l'attaquant William Likuta Luezi à la 69e minute. Il a battu le gardien de but Zouhair Laaroubi d'une frappe sèche à l'entrée de la surface de réparation, après avoir mis dans le vent un défenseur adverse.

Aidés par la chaleur de Kinshasa ce dimanche -alors qu'à Berkane ils avaient joué dans le froid-, les joueurs du technicien congolais de Brazzaville, Isaac Ngata, ont dominé leur adversaire dans l'entre-jeu tout au long de la partie. Selon les statistiques, DCMP a eu 60% de possession de balle. Les Immaculés de Kinshasa étaient obligés de s'imposer afin de se relancer dans son groupe après la nette défaite à Berkane. Car dans l'autre match du groupe, Zanaco de la Zambie a dominé ESAE du Bénin par deux buts à zéro.

Au classement, Renaissance sportive de Berkane et DCMP comptent chacun sept points. Zanaco est en troisième position avec six points. ESAE est lanterne rouge du groupe avec 1 petit point. DCMP joue son prochain match en Zambie contre Zanaco. Lors de la première confrontation à Kinshasa, les deux équipes s'étaient quittées sur le nul d'un but partout. Les Immaculés doivent s'interdire une défaite de peur de perdre la deuxième place qualificative pour les quarts de finale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.