Congo-Kinshasa: Les travaux de l'érection du saut-de-mouton de Pompage à l'arrêt

Alors qu'ailleurs à Kinshasa, les travaux de construction du saut-de-mouton se poursuivent, ceux de Kinsuka-Pompage sont à l'arrêt depuis son inauguration annulée que devait présider le chef de l'État.

Les travaux du saut-de-mouton érigé à Kinsuka-Pompage dans la commune de Ngaliema à Kinshasa ont été arrêtés juste après l'inauguration manquée de cet ouvrage dernièrement par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. Le responsable du chantier de l'Office de voirie et drainage (OVD) interrogé, sous le sceau de l'anonymat, a laissé entendre qu'il ne comprenait pas pourquoi cet arrêt des travaux. Alors que d'autres chantiers du même genre sont toujours ouverts et fonctionnent.

En effet, l'inauguration renvoyée sine die du saut-de-mouton de Pompage a été commentée en sens divers. Les travaux de finissage n'ayant pas été au rendez-vous, le président de la République aurait été informé de cet état en dernière minute. Aussi aurait-il, pour cela, décliné l'invitation. Qu'à cela ne tienne, il reste encore beaucoup à faire.

Pour désenclaver ce coin de la commune de Ngaliema et permettre la fluidité du trafic routier, les travaux de cet ouvrage devaient se poursuivre. Comme on ne cesse de le faire remarquer, l'environnement immédiat du saut-de-mouton devrait avoir un nouveau visage pour la beauté du site. Les routes qui mènent vers les quartiers Don Bosco, Malueka et Mbudi devraient être réhabilitées.

Au rond-point Mandela, le saut-de-mouton prend forme

Pendant que les travaux sont à l'arrêt à Pompage, le saut-de-mouton du rond-point Mandela dispose depuis le dimanche 12 janvier de son pont qui constitue la superstructure de cet ouvrage. Selon le directeur général de l'OVD, Benjamin Wenga, les travaux de rechargement des rampes de part et d'autre du pont sur le boulevard du 30 juin vont s'effectuer sur cet ouvrage destiné à réduire les bouchons dans la circulation routière, renseigne radiookapi.net.

Benjamin Wenga assure que ces travaux ont été réalisés avec près de 70% de financement, la suite et la fin des prochains travaux tiennent à la disponibilité des moyens financiers soit 30% restants sur plus ou moins trois millions et demi de dollars du coût total pour ce saut-de-mouton. « Le coulage de béton se termine aujourd'hui. Nous faisons des efforts pour que ce saut-de-mouton qui est au cœur de la ville, que tout le monde voit, soit un échantillon. Comme ça tout le monde va croire en ce que nous faisons », a-t-il déclaré.

Le directeur général de l'OVD a également assuré que les autres chantiers évoluent bien. Mais le rythme des financements n'est pas le même partout. « Tous les chantiers de saut-de-mouton évoluent bien. Le financement n'est pas le même que celui de Pompage qui avait été financé à 100% », a-t-il précisé. Il espère que le gouvernement pourra rendre disponibles les moyens nécessaires dans un bref délai pour accélérer les travaux de tous les chantiers.

Le saut-de-mouton du rond-point Mandela est le plus grand de tous avec 340 mètres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.