Angola: Nouvelle série de Kwanza mise en circulation au premier semestre de 2020

Luanda — Les nouveaux billets de banque de Kwanza (monnaie nationale angolaise) pourraient entrer en circulation au premier semestre de cette année, a annoncé lundi à Luanda, le gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA), José de Lima Massano.

Le chef de la Banque centrale a informé les députés à l'Assemblée nationale lors de la discussion sur la Loi autorisant la Banque nationale d'Angola (BNA) à émettre et à mettre en circulation des nouveaux billetsde banque en monnaie nationale.

En clarifiant certaines inquiétudes des parlementaires sur le sujet, José de Lima Massano a fait savoir que leurs recommandations avaient déjà été introduites sur les nouveaux billets, telles que le "peaufinage" de l'image du premier président de la République, Agostinho Neto, et le maintien de la figure de " Penseur" (symbole de la culture nationale).

Il a précisé que l'effigie n'a désormais que le visage du premier président angolais, António Agostinho Neto, contrairement à l'actuel qui comprend aussi celle de l'ancien chef de l'État, José Eduardo dos Santos.

Cependant, le projet de loi a été adopté dans la commission de spécialité avec 22 voix pour et 6 abstentions, et devrait être soumis à la plénière pour le vote global final le 23 janvier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.