Burkina Faso: Procès putsch manqué - 947 millions de francs CFA pour dédommager 298 victimes

document

Le pendant civil du procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015 a connu son dénouement hier 13 janvier 2020 dans la salle des Banquets de Ouaga 2000.

Après examen des écritures produites par les différentes parties, la chambre de première instance du Tribunal militaire de Ouagadougou, statuant publiquement, contradictoirement en matière civile et en premier ressort, a décidé que les personnes condamnées dans le cadre de cette affaire payeraient solidairement 947 279 507 de francs CFA à titre de dommages et intérêts à 313 personnes. Notons que certaines personnes qui s'étaient également constituées parties civiles ont eu leurs requêtes de dédommagements rejetées, car mal fondées selon les juges.

Pour sa part, l'Etat burkinabè, qui n'a pas été reconnu civilement responsable de la survenue du putsch, a été tout de même débouté de sa demande de dommages et intérêts estimés à plus d'un milliard de nos francs.

La chambre de première instance du tribunal militaire, statuant publiquement, contradictoirement en matière civile et en premier ressort :

Déclare irrecevable l'exception d'incompétence sollicitée par Maître Aouba Zaliatou ;

Déclare irrecevable la mise en cause de l'Etat du Burkina Faso en qualité de civilement responsable ;

Déclare recevables les constitutions de parties civiles de AGHAS-OUEGAUY Jean Marie et deux cent quatre vingt neuf (289) autres, les héritiers de feu Salifou DIALLO (madame DIALLO/SALAMBERE Chantal Marie Gabrielle, DIALLO Aziz, madame DIALLO Kadidiatou Inès, monsieur DIALLO Ezzedine Kenneth, DIALLO Bayazid Djibril Alvinn), la radio SAVANE FM SARL, la radio OMEGA SARL, BAMBARA Serge Martin dit Smokey et onze (11) autres, l'ETAT du BURKINA FASO, YODA Gildas,OUEDRAOGO Mikaïl, KOBYAGDA Bouri, OUEDRAOGO Wendwaoga Nazaire, BARE Zaharata, GUELBEOGO Abdel Kader, DAMIBA Luc et OUEDRAOGO Moumini ;

Au fond :

Condamne solidairement DIENDERE Gilbert, BADIEL Eloi, BAGUIAN Abdoul Karim dit Lota, BAMBA Mamadou, BASSOLE Y. Djibril, BIRBA Michel, BOUDA Mahamado, COMPAORE Abdou, COMPAORE Relwindé, COULDIATY Salif, COULIBALY Samuel, DAH Sami, DAO Abdoulaye, DIALLO Adama, DIANDA Abdou Kadri, DIBLONI Gbondjaté, DRABO Hamidou, GORGO Aliou Gislain Honoré, GUELWARE Minata, GUIRE Yahaya, KABORE Adama, KAMBOU Ardjouma, KERE Boureima, KONE Daouda Begnon II, KONE Léonce Siméon Martin, KONE Souleymane, KOROGO Abdoul Aziz, KOUSSOUBE Roger Joachim Damagnan, LANKOANDE Saïdou, LIMON Kolamba Jacques, LY Amadou, MOUKORO Pascal, NANEMA Ousseni Faïsal, NEBIE Abdoul Nafion, NEBIE Moussa dit Rambo, NION

Jean Florent Akowè, OUATTARA Philippe, OUATTARA Sidiki, OUEDRAOGO Adama dit Damiss, OUEDRAOGO Arouna, OUEDRAOGO Zoubélé Jean Martial, OUEKOURI Kossè, PAGBELEM Amidou, PODA Ollo Stanislas Silvère, SABOUE Massa, SANOU Ali, SAWADOGO Nobila, SAWADOGO Salifou, SIDI Lamine Oumar, SOULAMA Seydou, SOW Lawapan Placide, TIMBOUE Tuandaba, TRAORE Abdoul Karim, TRAORE Séibou, YAGO Issa, YAMEOGO Augustin Hermann Magloire, ZAGRE Bouraïma, ZALLE Mahamadi, ZERBO Laoko Mohamed, ZONGO Hamado, ZOUMBRI Oussène, et ZOURE Boureima à payer aux parties civiles dont les noms figurent dans le tableau ci-après la somme totale de neuf cent quarante sept millions deux cent soixante dix neuf mille cinq cent sept (947 279 507) francs CFA à titre de dommages et intérêts ;

Déboute SAWADOGO Inoussa, PARDEVAN Akom Patrice, COULIBALY Hanva Hilda, SOME B. Doriane A. M., DABIRE Bougtouzié, KAMBOU Léon Claude, ILBOUDO Fati, YAMWIMBA Fayçal, GUIGMA Wendyam Annick Floraine, AGHAS-OUEGAUY Jean Marie, SANFO Lassané, SANKARA Olivier, ZOUNGRANA Kiswendsida David, ALASIRIKI Kouakou Valentin, BELEM Assane, DANDJIE A. B. Eric, KABORE Karim, KINDA Aziz, KIONO Dominique, NIKIEMA Moussa, OUANGRAWA Gédéon, SANON K. Dieudonné, SAWADOGO Lamine, BADIEL N. Alexis S., ZONGO Souleymane, BADO Emile, DINGTOUNDA Relwendé, KABRE Léandre Claude R., OUEDRAOGO Lassané, OUBDA Rasmané, NANA Sabané, GUIGMA Boukaré, ILBOUDO Benoît, SOME Liékiter, SAWADOGO Patindé Salfo, OUEDRAOGO Kassoum, OUEDRAOGO Hamado, ZIO David, KIEMA Didier, OUEDRAOGO Yamba, OUEDRAOGO François, TIROGO Olivier et l'Etat du Burkina Faso de leurs réclamations comme étant mal fondées;

Déboute Maître N'DORIMANA Isaac de sa demande de paiement de frais exposés non compris dans les dépens;

Condamne solidairement DIENDERE Gilbert, BADIEL Eloi, BAGUIAN Abdoul Karim dit Lota, BAMBA Mamadou, BASSOLE Y. Djibril, BIRBA Michel, BOUDA Mahamado, COMPAORE Abdou, COMPAORE Relwindé, COULDIATY Salif, COULIBALY Samuel, DAH Sami, DAO Abdoulaye, DIALLO Adama, DIANDA Abdou Kadri, DIBLONI Gbondjaté, DRABO Hamidou, GORGO Aliou Gislain Honoré, GUELWARE Minata, GUIRE Yahaya, KABORE Adama, KAMBOU Ardjouma, KERE Boureima, KONE Daouda Begnon II, KONE Léonce Siméon Martin, KONE Souleymane, KOROGO Abdoul Aziz, KOUSSOUBE Roger Joachim Damagnan, LANKOANDE Saïdou, LIMON Kolamba Jacques, LY Amadou, MOUKORO Pascal, NANEMA Ousseni Faïsal, NEBIE Abdoul Nafion, NEBIE Moussa dit Rambo, NION Jean Florent Akowè, OUATTARA Philippe, OUATIARA Sidiki, OUEDRAOGO Adama dit Damiss, OUEDRAOGO Arouna, OUEDRAOGO Zoubélé Jean Martial, OUEKOURI Kossè, PAGBELEM Amidou, PODA Ollo Stanislas Silvère, SABOUE Massa, SANOU Ali, SAWADOGO Nobila, SAWADOGO Salifou, SIDI Lamine Oumar, SOULAMA Seydou, SOW Lawapan Placide, TIMBOUE Tuandaba, TRAORE Abdoul Karim, TRAORE Séibou,YAGO Issa, YAMEOGO Augustin Hermann Magloire, ZAGRE Bouraïma, ZALLE Mahamadi, ZERBO Laoko Mohamed, ZONGO Hamado, ZOUMBRI Oussène et ZOURE Boureima aux dépens.

Ainsi fait, jugé et prononcé publiquement par la Chambre de première instance du Tribunal militaire de Ouagadougou les jour, mois et an que dessus;

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.