Maroc: Valorisation des produits dérivés de la pomme dans la commune de Bouzmou

Une coopérative dédiée à la valorisation de la pomme et de ses produits dérivés (jus et vinaigre), a vu le jour dans la collectivité territoriale de Bouzmou relevant de la province de Midelt et ce, à l'initiative de plusieurs acteurs opérant dans le domaine agricole.

La création de cette coopérative intervient dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en vue de permettre aux populations de cette commune de mieux commercialiser et de valoriser leurs produits agricoles, en particulier la pomme.Le wali chargé de la coordination de l'INDH, Mohamed Dardouri, accompagné du gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Ennouhi, d'une délégation de la Banque mondiale, des élus locaux, des chefs des services extérieurs et d'acteurs de la société civile, s'est rendu, samedi, dans cette coopérative d'agriculteurs animés d'une forte volonté de lancer un projet générateur de revenus, à même de contribuer à la création d'opportunités d'emploi au profit des populations locales.

A cette occasion, des explications ont été fournies à M. Dardouri sur le fonctionnement de cette coopérative, dont bénéficient les agriculteurs issus de la commune de Bouzmou et des zones avoisinantes.Dans une déclaration à la MAP, le vice-président de cette coopérative, Mohamed Ouzni, a précisé que ce projet de production de jus et de vinaigre naturels de pomme a été lancé en 2008 par des agriculteurs et des jeunes diplômés issus de la région, relevant que la coopérative a remporté des prix à l'échelle nationale et pris part à des expositions et manifestations organisées dans différentes villes du Royaume.

Et d'ajouter que ces produits sont commercialisés sur le plan national, soulignant que la coopérative envisage d'élargir et de diversifier ses produits avec le lancement de la production de la confiture et de l'huile de pomme.Par la même occasion, des explications ont été présentées à M. Dardouri sur le projet de construction d'une unité de valorisation des produits dérivés de pomme, qui sera réalisé également dans le cadre de l'INDH en partenariat avec des institutions nationales.

Ce projet, dont les travaux s'étalent sur huit mois, vise à améliorer les techniques de valorisation des produits dérivés de la pomme, créer des opportunités d'emploi et à assurer des revenus supplémentaires pour les producteurs de ce fruit au niveau de la région.Le projet, qui prévoit la construction d'une unité de production et de valorisation des produits de la pomme (vinaigre et jus), une structure administrative, une salle de réunion, un laboratoire, un dépôt et une chambre froide, ambitionne également d'améliorer l'hygiène et les conditions sanitaires de conservation des produits à base de pomme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.