Cote d'Ivoire: Foua Ernest de Saint-Sauveur parle au continent

Foua Ernest de Saint Sauveur a sorti un nouveau livre intitulé "L'Antichambre du Royaume" pour parler à l'Afrique et au monde avec à la clé la prééminence de valeurs. C'est un livre sorti chez les Éditions Saint Sauveur au 4è trimestre 2019.

L'auteur dit, à travers cette œuvre qui est un essai, qu' il rompt avec les anciennes habitudes d'écriture de fiction. Il dit avoir abandonné le roman pour une thématique consensuelle de l'Afrique, de la jeune Afrique.

Pour lui, il faut une nouvelle prise de conscience des Africains. Mais, dit-il, l'Afrique est engagée dans le développement avec de lourds handicaps comme la colonisation qui dépeint sur sa nature. Après 60 ans d'indépendance, soutient-il, il est temps que l'Afrique se débarrasse de sa camisole de complexé parce que l'histoire est un enseignement tout comme le présent.

« Nous devons faire face à un devoir de croissance mais de développement personnelle. Notre monde a sacrifié son corps et négligé l'esprit.

Le monde va à vau-l'eau. C'est pourquoi, à travers cet essai, je tire la sonnette d'alarme pour que les Africains restent dans leur position et ne pas se dévoyer. Les sociétés africaines sont des sociétés d'initiation.

Cependant, l'église et la mosquée doivent rester des instances de l'élévation spirituelle. L'humanité n'est pas à l'orée de l'antichambre de Dieu. L'Afrique doit s'émanciper de toutes les tutelles politiques, économiques et cultures. Il faut rompre avec le Franc CFA.»

La première de couverture de "L'Antichambre du Royaume" est lustrée par un masque "Kanaga" du peuple Dogon devant un soleil levant pour dire que l'Afrique est en train de se réveiller.

Foua Ernest de Saint Sauveur est le président honoraire de l'Association des écrivains de Côte d'Ivoire(Aeci). Saint Sauveur est auteur de "Échos de la République du Zouglou", "Prison d'en France", "Le sentier des rêves maudits"

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.