Congo-Brazzaville: Education - Le préscolaire et l'école primaire Antoine-Banthoud font peau neuve

La cérémonie de remise officielle des bâtiments de ces structures a eu lieu, le lundi 13 janvier, à Pointe-Noire sous le patronage des ministres Jean Marc Thystere-Tchicacaya et Anatole Collinet Makosso respectivement ministre des Hydrocarbures et ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation.

Ils étaient accompagnés de quelques autorités locales concernées, les représentants des associations des parents d'élèves et des invités.

Pour un coût global de 931.604.973 francs CFA, les travaux de construction et de réhabilitation des bâtiments de ces structures ont concerné quatre pavillons pédagogiques comprenant trois salles de classe chacun soit douze salles d'une superficie de 259,50 m2 ; un pavillon pédagogique préscolaire de trois salles d'une superficie de 337 m2 ; un pavillon de l'administration primaire et préscolaire d'une superficie de 305,89 m2 ; un logement du directeur de 127 m2, un bloc sanitaire et un réservoir d'eau de forage ; équipements techniques et d'adduction d'eau potable; la réfection des murs d'enceinte et autres

S'exprimant pour la circonstance, le ministre Anatole Colllinet Makosso a signifié que mettre l'homme et la femme au centre du développement et assurer au Congo des ressources humaines bien formées est le crédo du président de la République. « Le gouvernement placé sous l'autorité du Premier ministre Clément Mouamba ne perd pas la moindre opportunité pour affirmer de façon claire cette vision du président de la République à travers la formation d'une élite capable de relever les défis du développement du Congo. L'école, à n'en point douter, est le premier pilier de cette vision, l'une des organisations les plus importantes qui complète le rôle de la famille », a-t-il-déclaré.

Situé au quartier Mvou-Mvou, dans le deuxième arrondissement, et étendu sur une superficie d'environ 4 ha, le site qui abrite actuellement ces bâtiments fut pendant les années 40 l'école publique dénommée Ecole urbaine de garçons de la ville de Pointe-Noire. Ces structures accueillent actuellement près de mille soixante élèves. La première pierre de ces travaux a été posée le 31 juillet 2019 par le ministre des Hydrocarbures. Ces travaux ont été financés par des sociétés pétrolières Perenco Congo, SNPC, HEMLA E&P Congo, Petro Congo, Kontinent Congo et AOGC. Dans le cadre des contrats de partage de production, il incombe aux sociétés pétrolières de mettre en œuvre des projets de développement communautaires en faveurs la population congolaise sous la tutelle du ministère des Hydrocarbures.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.