Togo: Elles disent « oui » au « oui » de Faure Gnassingbé

« Avec humilité je dis oui, j'accepte », c'est en substance par ces mots que le Chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé a accepté la sollicitation de ses co-partisans de UNIR à le voir déposer sa candidature pour un nouveau mandat de 5 ans à la tête du Togo.

Aussitôt après ce « oui » qui intervient alors même que ses opposants continuent de dénoncer une 4ème candidature du locataire de la marina, les soutiens fusent de partout.

Après certains mouvements et partis politiques, c'est au tour des revendeuses et revendeurs de tomate fraiche du Togo de manifester leur enthousiasme quant au oui du Chef de l'Etat sortant.

Réunies ce Lundi 13 Janvier 2020 à Lomé, sous la coordination de Jules Agbo, président du Mouvement du MFEG (Mouvement Faure Est Grand), ces femmes de l'ARETOF (Association des revendeurs et revendeuses de tomate fraiche du Togo), opérant sur la plateforme du marché Abattoir, ont indiqué qu' « elles sont bien mobilisées derrière Faure Gnassingbé » pour le soutenir au cours du processus électoral actuellement pour parvenir à une victoire au soir du 22 Février prochain.

« Nous sommes solidement derrière lui et manifestons une fois de plus notre adhésion à sa politique. Rien que pour les travaux effectués sur la nationale N°1 pour nous faciliter le transport de nos marchandises de Cinkassé à Lomé en venant de Ouagadougou, nous sommes disposées à le voter une nouvelle fois pour qu'il poursuive l'œuvre déjà commencée », a soutenu la présidente de l'ARETOF, Conforte Afi Kobli. Elle dit croire fermement en Faure Gnassingbé pour qu'un changement s'introduise dans leur vie et dans leurs activités.

Aussi, dans la foulée, elle a eu un message aux femmes togolaises en général : « Nous disons oui à Faure Gnassingbé et appelons toutes les femmes du Togo à en faire autant en le votant massivement pour lui assurer un nouveau mandat ».

Cette rencontre a été l'occasion pour le président du MFEG de partager avec ces femmes revendeuses de tomate, les valeurs du parti UNIR qui sont d'après lui, celles de l'union, la non-violence, la paix, l'amour et le travail bien fait.

Il a dès lors convié ces dernières à se rendre disponible pour accompagner le président togolais une fois qu'il sera réélu car, a-t-il laissé entendre, qu' « une nation ne se construit pas par une seule personne », mais bien par la solidarité d'action de toutes ses filles et fils.

En attendant l'ouverture de la campagne électorale, ces femmes entendent mettre en branle la machine de la sensibilisation et de la mobilisation de leurs paires pour une victoire du président-candidat.

Pour la présidentielle de 2020, il est à noter que Faure Gnassingbé aura face à lui selon les candidatures enregistrées par la CENI, 9 autres candidats, dont Jean-Pierre Fabre (ANC) et Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo (MPDD et soutenu par les Forces démocratiques rassemblées autour de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro) sont cités parmi les adversaires sérieux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.