Congo-Kinshasa: L'Université de Goma fustige la « mauvaise campagne médiatique » à son sujet

Le Professeur Docteur Sylvain Munyanga Mukungo, recteur de l'Université de Goma a dénoncé, ce lundi 13 janvier 2020, ce qu'il qualifie de « mauvaise campagne médiatique » faite à l'endroit de son institution. Selon lui, cette campagne n'a d'autres intentions que de véhiculer des fausses informations dans certains médias, pour ternir l'image de cette alma mater du Nord-Kivu.

La réaction de Sylvain Munyanga fait suite à une fausse information publiée, depuis le vendredi 10 janvier 2020 sur le site web : La nouvelleafrique.com et relayée dans les réseaux sociaux. Cette rumeur fait état d'un soulèvement avec troubles des étudiants de l'Université de Goma en rapport avec la fixation des frais académiques, tel que cela s'est produit à l'Université de Kinshasa.

Informé du mensonge de Lanouvelleafrique.com, le recteur de l'Université de Goma, en sa qualité de président de la Conférence des chefs d'établissement d'enseignement supérieur de la province du Nord-Kivu, dément fermement cette information et recommande au service de sécurité d'identifier et de poursuivre les vrais auteurs de cette fausse information.

« Tout en compatissant avec nos collègues de l'Université de Kinshasa, nous déclarons qu'ici à l'UniGom, il y a du calme et les cours se déroulent comme il le faut », a affirmé Sylvain Munyanga. Il rappelle qu'un compromis avait déjà été trouvé entre le Comité de gestion de l'UniGom et les étudiants sur la question des frais académiques pour l'année 2019-2020. A l'en croire, tout se déroule dans « l'esprit de ce compromis et en conformité avec la décision 021 du Ministère de l'Enseignement supérieur et universitaire ».

Le juste milieu

« Lors des échanges entre le Comité de gestion, les enseignants et les étudiants, il a été convenu de reconduire le même montant des frais académiques de l'année passée qui reprennent toutes les rubriques. Notamment, les rubriques liées aux frais de mobilité dans les frais connexes, pour les professeurs visiteurs qui viennent d'ailleurs pour dispenser les cours à l'UniGom. Et ça rencontre les attentes des étudiants », a précisé le recteur de l'Université de Goma. Avant d'ajouter que « les étudiants ne voulaient pas de la hausse et les enseignants ne voulaient pas de la baisse des frais académiques ». « C'est pourquoi, a-t-il poursuivi, nous avons trouvé le juste milieu en se référant au montant de l'année dernière ».

Le recteur Sylvain Munyanga recommande aux autorités tant nationales que provinciales de rechercher les personnes qui ternissent l'image de l'UniGom à travers des médias et de les traduire en justice pour éviter que pareil cas ne se reproduise dans l'avenir.

« Nous allons partager des informations nécessaires avec la Police nationale congolaise pour que ces personnes de mauvaise intention, une fois identifiées, puissent subir la rigueur de la loi », menace Sylvain Munyanga qui affirme que les activités se déroulent dans un climat d'amour et de bonne gouvernance à l'UniGom.

Par la même occasion, il a prôné la création d'une confédération des polices universitaires dans les institutions d'enseignement supérieur à Goma, pour mieux sécuriser les sites universitaires de la ville. Il a également annoncé que, d'ici l'année prochaine, les étudiants de l'UniGom suivront les cours au campus du Lac vert, site privé de l'Université de Goma, où les travaux de construction des nouveaux auditoires évoluent avec l'appui des partenaires qui accompagnent ce projet.

« 12 nouvelles salles seront construites d'ici peu dans ce site qui contiendra chacune 250 étudiants. Donc, d'ici l'année prochaine, l'Université de Goma déménagera vers le campus du Lac vert », rassure-t-il.

Pour sa part, Jacques Nsengiyumva, porte-parole des étudiants, confirme qu'il y a un climat de paix, d'amour et de scientificité qui règne au sein de l'Université de Goma et salue les initiatives prises par l'actuel comité de gestion qui, de son point de vue, vont dans le sens de créer un parfait climat de travail.

« Nous, comme représentants des étudiants, confirmons que nous avons transcendé ce problème des frais académiques. Un compromis avait déjà été trouvé avec le Comité de gestion et tous les étudiants se conforment à cela. Nous dénonçons des fakenews publiés dans certains médias mal intentionnés », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, tous les étudiants de l'UniGom disent leur volonté d'accompagner le Comité de gestion pour la réussite de cette année académique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.